En lecture
Taïwan, l’avant-gardiste

Taïwan, l’avant-gardiste

Aujourd’hui, vendredi 17 mai, Taïwan se place comme l’avant-gardiste de la protection des droits des homosexuels. Les députés taïwanais ont largement voté une loi permettant aux couples homosexuels de former «des unions permanentes exclusives». Le mariage homosexuel est donc adopté pour la première fois en Asie !

Une présidente progressiste

Tsai Ing-Wen, présidente de la République de Chine depuis mai 2016 en avait fait une de ses promesses de campagne, et celle-ci a aujourd’hui triomphé. Issue du Parti démocrate progressiste, Tsai Ing-Wen avait fait campagne en promettant de faire passer la loi autorisant le mariage de personnes du même sexe et de faire baisser le chômage des jeunes. Cette dernière prônait également la sortie du nucléaire pour l’électricité en dix ans.

Elle est entre autre la première femme élue présidente de la République dans son pays, grand symbole pour les défenseurs d’une égalité grandissante. Aujourd’hui, Tsai Ing-Wen peut être heureuse puisqu’elle a réussi son but et place son pays comme le premier d’Asie à faire avancer ce droit pour la communauté homosexuelle.

 « En cette journée du 17 Mai 2019, à Taïwan, l’amour a gagné. Nous avons fait un grand pas vers une véritable égalité, et fait de Taïwan un pays meilleur » – Twitter de la Présidente Tsai Ing-Wen

 

Une quête non sans difficultés !

Tout commence en mai 2017: la Cour constitutionnelle de Taïwan rend un arrêt jugeant anticonstitutionnel le fait de priver les personnes de même sexe du droit de se marier. La Cour avait alors donné au gouvernement jusqu’au 24 mai 2019 pour modifier la loi sans quoi le mariage pour tous deviendrait une réalité si rien ne changeait!

L’opposition conservatrice se mobilise alors et organise une série de référendums au cours desquels la majorité des votants rejettent l’idée du mariage homosexuel. Ces référendums ralentissent notablement la marge de manœuvre législative du gouvernement en place.

Voir aussi

Aujourd’hui, journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie, trois projets de loi passaient au Parlement de Taïwan visant à régler la question des unions homosexuelles. Des centaines de défenseurs du mariage pour tous se sont réunis devant le parlement malgré la pluie afin de soutenir leur projet. Le projet proposé par le parti de Tsai Ing-Men voit sa proposition comportant le mot “mariage” acceptée, une grande victoire puisque les autres textes parlaient d’union civile mais n’utilisait pas le mot de “mariage”.

Gay Pride de Taïwan

Des milliers de partisans du mariage pour tous se sont réunis ce vendredi à l’extérieur du Parlement, en dépit de pluies diluviennes, pour faire pression sur les élus et obtenir leur vœux de législation du mariage homosexuel.

Malgré des résidus de lobbies religieux puissants dans les campagnes taïwanaises, le pays se place aujourd’hui comme un avant-gardiste en manière de droit et d’égalité de la communauté LGBTQ+. Avec l’organisation de la plus grande gay pride du continent, l’île de Taïwan se place encore une fois comme l’une des sociétés les plus progressistes d’Asie, bien détachée de la Chine !

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page