En lecture
The Crown : une saison 3 réalisée avec brio

The Crown : une saison 3 réalisée avec brio

Voilà maintenant un mois que la troisième saison de The Crown est sortie sur Netflix. Saison de transition pour cause de casting complètement différent, la série de Peter Morgan et Stephen Daldry n’a pas déçu. 

Une réalisation historique et politique

La saison 3 s’intéresse aux années de règne d’Elizabeth II des années 60 et 70. Période importante pour elle, car elle perd une figure cruciale de sa vie, son tout premier ministre Winston Churchill. On rencontre alors Harold Wilson, premier leader travailliste sous le règne d’Elizabeth, et plus brièvement Edward Heath. L’acteur Jason Watkins parvient à saisir le caractère de Wilson et à montrer combien il est perturbé par ce rôle tout nouveau pour lui. La vie familiale des Windsor est également très bien représentée. Les deux premiers enfants du couple royal, Charles et Anne, sont désormais adultes et ont chacun une personnalité bien différenciée. Anne, la rebelle de la famille, apporte une vague de fraîcheur tandis que Charles découvre peu à peu son rôle d’héritier de la couronne, les bons comme les mauvais côtés.

Chaque épisode est rondement mené, on pourrait presque les regarder indépendamment les uns des autres. L’épisode 3 sur la catastrophe d’Aberfan est poignant, celui sur la mère du Prince Philip bouleversant. On découvre d’ailleurs une toute autre facette du duc d’Édimbourg, en pleine crise de la quarantaine, qui se révèle plus douce et plus fragile. Chaque scène publique et officielle est reproduite quasiment à l’identique, comme l’intronisation de Charles en tant que Prince de Galles. Il y a souvent peu d’interactions entre les personnages. Les scènes solitaires et sans dialogues permettent de mieux les cerner. On aurait cependant aimé voir davantage Princesse Margaret, véritable pépite de la série.

Crédit photo : Variety.com

Le casting parfait ?

Comme la série suit la vie de la reine Elizabeth de décennies en décennies, le changement d’acteurs était prévu depuis le début. Certains fans s’affolaient, craignant de perdre l’essence même de la série. En effet, difficile de remplacer les brillantes Claire Foy et Vanessa Kirby dans le rôle des deux filles de Georges VI. Matt Smith, dans son rôle du Prince Philip, avait également fourni une prestation remarquable. Cependant, lorsque le nouveau cast a été annoncé, l’excitation a vite remplacé la crainte. Olivia Coleman dans le rôle d’Elizabeth II et Helena Boham-Carter dans celui de Princesse Margaret, cela ne pouvait que produire des étincelles.

Et la magie opéra. C’est désormais un fait : ces rôles sont faits sur mesure pour ces deux actrices. On ne doutait pas de leur talent, Olivia Coleman a été brillante dans La Favorite ou encore dans Broadchurch et Helena Boham-Carter est connue pour ses rôles originaux. Les réalisateurs n’auraient pas pu trouver mieux qu’elles. Elles produisent une performance de haute voltige et ne sont pas les seules. Le jeune Josh O’Connor surprend par sa justesse de jeu et sa douceur. Et dire que pour la saison 4, le rôle de Margaret Thatcher sera joué par Gillian Anderson…

La saison 3 de The Crown est donc une véritable réussite. Elle a d’ailleurs été nommée aux Golden Globes 2020 plusieurs fois que ce soit pour Olivia Coleman, Helena Bonham-Carter ou tout simplement pour la meilleure série dramatique. Bien heureusement, la série a encore de longues années devant elle puisqu’elle sera composée de 6 saisons.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
1
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
  • Actuellement en deuxième année à l'Académie ESJ Lille, j'écris pour mon plus grand plaisir au Pépère News depuis sa création. Passionnée de lecture, de ciné-séries et bien d'autres choses encore, j'essaye de vous faire découvrir les coups de cœur qui rythment ma vie. Egalement Community Manager du média depuis ses débuts, je suis une as des réseaux sociaux.

Voir les commentaires (0)

Répondre

Pépère News

GRATUIT
VOIR