En lecture
Un derby en fer de Lens

Un derby en fer de Lens

RC LENS

Le RC Lens reçoit, ce soir, le LOSC pour les 16e de finale de la Coupe de France au stade Bollaert, un match aux enjeux et au contexte particuliers, points sur lesquels sont revenus Franck Haise et Florian Sotoca en conférence de presse ce lundi.

Il faut “faire en sorte de bien repartir sur cette année 2022″, tels sont les mots de l’entraîneur lensois. Comme l’a souligné Florian Sotoca, les deux équipes connaissent cette saison “des évolutions différentes”. Le RC Lens semble s’être essoufflé avant la trêve après un excellent début de saison, alors que le LOSC connaît pour sa part la trajectoire inverse.

Un match pour se relancer

Longtemps dauphins du PSG en Ligue 1, les Sang et Or restent sur 6 matchs sans victoire en championnat, “un trou d’air” comme le qualifie Franck Haise. Ils pointent à la 9e place du classement à l’aube de la deuxième moitié de saison. Un temps vu comme un candidat à la Ligue des Champions, les Lensois voient leurs rêves européens s’estomper au fil des mauvais résultats. Une victoire lors du derby en Coupe de France ce soir pourrait être le point d’ancrage d’une dynamique nouvelle. L’attaquant du club Florian Sotoca a d’ailleurs déclaré que les joueurs étaient “très content de reprendre avec ce match” pour se “remettre dans le bain”, avant d’ajouter que le groupe avait retrouvé “un état d’esprit conquérant”.

Leur adversaire du jour, le LOSC, est comme le souligne l’entraîneur lensois, Franck Haise, sur “une très belle série”. En pleine bourre, les hommes de Jocelyn Gourvennec n’ont pas perdu le moindre match depuis fin octobre et un déplacement sur la pelouse du PSG. Les Dogues ont également terminé premiers de leur groupe en Ligue des Champions en éliminant notamment le FC Séville et affronteront Chelsea en huitièmes de finale.

L’enjeu est donc de taille pour les Sang et Or et l’entraîneur lensois semble avoir pris la mesure du défi qui les attend : “On va essayer d’être à la hauteur de ce match.” Il souhaite “redonner des émotions aux amoureux du club”, lesquels ne pourront pour la plupart pas assister à la fête ce soir.

Florian Sotoca lors de la conférence de presse d’avant-derby © Sacha Mecatti

Le Covid s’invite dans le derby

Ce 114e derby du Nord pourrait bien avoir une saveur particulière. L’interdiction de déplacement des supporters lillois et la jauge de 5.000 personnes de retour dans les stades nuiront sans doute à l’ambiance et au folklore propres à ce match si particulier. Franck Haise ne doute cependant pas de la capacité du peu de supporters lensois qui seront présents à “animer le match” : “J’ai confiance dans nos supporters et particulièrement dans les abonnés de la tribune Marek.”

Outre l’impossibilité de remplir l’enceinte des Sang et Or, ce sont les nombreuses absences dues au Covid du côté du LOSC qui jouent les trouble-fête. Pas moins de sept joueurs ont été testés positifs ces derniers jours, parmi lesquels Jonathan David. Jocelyn Gourvennec devra donc aligner une équipe quelque peu remaniée pour l’occasion. À noter également, l’absence du buteur Burak Yilmaz (suspendu) dans les rangs lillois.

Du côté du Racing, Franck Haise assure que lui et son staff ont “fait preuve de pédagogie” afin d’avoir “100% de vaccinés” dans le groupe, stratégie payante puisqu’actuellement, aucun joueur lensois n’est touché par le Covid.

Le RC Lens se doit de bien débuter ce mois de janvier qui sera selon Florian Sotoca “costaud”. Du côté lillois, les nombreux jeunes qui seront titularisés par Jocelyn Gourvennec auront à coeur de se montrer ; de quoi envisager un derby des plus disputés. Au tour précédent, le RC Lens avait dû batailler pour venir à bout du stade Poitevins (National 3) sur le score de 0-1, alors que le LOSC s’était facilement défait de l’AJ Auxerre (Ligue 2) 3 buts à 1.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.