En lecture
Un Roi au Splendid, retour sur le concert de Bilal Hassani à Lille

Un Roi au Splendid, retour sur le concert de Bilal Hassani à Lille

Juste avant sa victorieuse participation aux NRJ Music Awards où il est reparti avec la prix de la révélation de l’année, Bilal Hassani est monté sur scène dans le cadre de sa tournée : le Kingdom Tour. Retour sur le concert enflammé au Splendid, le mercredi 06 novembre 2019.

Une petite parenthèse peut s’ouvrir par rapport à la première partie brillamment assurée par Philémone. D’histoires de cœur en déceptions professionnelles, la jeune artiste nous emmène à travers son histoire personnelle dans des titres au son coloré, moderne et innovant avec une touche de pop electro. Un nom à retenir !

“Et je danse encore…”

C’est par cette citation, de son nouveau single, que l’on pourrait résumer ce concert. Durant plus d’une heure et demi, le jeune chanteur de 20 ans va enchaîner les chorégraphies énergiques ; accompagnée de ses 4 danseurs qui le suivent sur toute sa tournée. Toutes maîtrisés au millimètre près, nous voyons vraiment qu’il a voulu créer plus qu’un simple concert mais un véritable show avec sa propre touche personnel. Comme à son habitude, il adopte un look coloré et assez excentrique que l’on remarque au fur et à mesure du concert par plusieurs changements de tenues mais aussi de perruque (élément phare de la garde de robe de Bilal Hassani, chacune à son prénom).

Crédits photo : Cnews

Moment de partage

Nous découvrons un jeune chanteur très attachant, proche de son public, essayant de discuter, féliciter, complimenter et reconnaissant même quelques fans venus dans l’après midi (N.-B. : Bilal Hassani était invité par NRJ au Starbucks Esquermoise). De plus, il fait un long discours à ces fans en leur demandant de ne jamais abandonner en leur rêve : “J’espère dans cette salle, il y quelqu’un qui a un rêve de ouf, qui veut chanter, qui veut danser, et j’espère que dans quelques temps je viendrais vous voir et je serai au premier rang à vous écouter”, “n’ababonnez jamais !”. Surprenant pour une personnalité si récente dans le domaine musical, Bilal Hassani affiche complet au Splendid mais aussi dans de nombreuses salles à travers la France.

Voir aussi

Très proche de sa mère, toujours présente avec lui, il lui rend hommage avec son titre “Je danse encore” et en devient ému au larme. Il explique à son public que rien ne se ferait fait sans elle, qu’elle l’a toujours soutenu et porté…

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
In Love
1
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page