Une fête bleu blanc rouge au stade Pierre Mauroy

L’équipe de France masculine de football retrouvait ce mardi 29 mars le public de la métropole lilloise au stade Pierre Mauroy (Villeneuve d’Ascq). Les Bleus n’ont fait qu’une bouchée des Sud-africains pour s’imposer 5 à 0 dans une soirée à l’ambiance joviale.

Pour le retour de l’équipe de France au stade Pierre Mauroy, après 6 ans d’absence, le public est au rendez-vous pour ce match amical entre la France et l’Afrique du Sud, deuxième rencontre de l’année. Vendredi dernier au Vélodrome (Marseille), les Bleus se sont imposés au forceps 2-1 contre la Côte d’Ivoire avec des buts de Giroud et Tchouaméni. Ce mardi soir, seulement 3 joueurs titulaires la semaine passée sont reconduits : Giroud, Griezmann et Varane. Si le nouveau venu en équipe de France Jonathan Clauss a disputé les dernières minutes de la rencontre, il a honoré sa première titularisation, de même que Saliba et l’ancien gardien Lillois Mike Maignan.

Absents pour des raisons personnelles pour l’un et médicales pour l’autre, N’golo Kanté et Kylian Mbappé marquaient leur retour. Dans un contexte géopolitique omniprésent jusque dans le monde du sport, la Fédération Française de Football a annoncé renverser 1 euro par billet vendu lors de ces matchs amicaux à l’UNICEF avec pour but d’aider les enfants victimes de la guerre en Ukraine.

Un Mbappé étincelant

Après quelques dizaines de minutes d’attente dans une fraîche soirée villeneuvoise, le coup d’envoi est donné à 21h15. Les vingt premières minutes sont frustrantes pour le public nordiste avec deux sud-africains restés à terre quelques longues secondes, coup sur coup. La domination des Bleus est constante, le ballon frôle à peine la surface de réparation française de tout le match. C’est finalement Kylian Mbappé qui ouvre le score à la 23ème minute et libère le public faisant virevolter les drapeaux français à perte de vue. Ce dernier semble s’amuser à coup de dribbles, de talonnades de petits ponts et de courses folles, qui lui permettront de marquer un deuxième but à la 76ème minute après avoir décroché un pénalty. Mbappé est décidément présent partout. Marquant le 1er et le 3ème but, il est impliqué dans tous les autres buts. Pas étonnant, avec pas moins de 91 ballons touchés et 12 tirs.

Hugo Broos, sélectionneur de l’équipe d’Afrique du Sud déclarant même en conférence de presse : “Avec lui, vous jouez à douze.” Il aurait presque éclipsé à lui seul les trois autres buteurs de la soirée. Giroud, appelé à la suite du désistement médical de Karim Benzema, marque son 48ème but (33e) en sélection et revient à trois longueurs du record en équipe nationale de Thierry Henry. Wissam Ben Yedder inscrit quant à lui un but à la 81ème minute et c’est Mattéo Guendouzi qui vient merveilleusement clore ce festival avec son premier but en Bleu à la dernière minute du temps additionnel lors de la dernière action du match.

La MEL s’est mise sur son 31

Longtemps cible de critiques et réprimandes de la part des joueurs et du staff du LOSC, la pelouse du stade Pierre Mauroy a fait peau neuve avant d’accueillir la sélection nationale. Le 9 mars dernier, la société gestionnaire Elisa a donc plaqué un nouveau gazon. À cause de la dégradation rapide, d’autres rénovations sont à envisager dès juillet 2022 en vue de la Coupe du monde de rugby 2023. Dans cette optique, ce mardi soir était un entraînement grandeur nature avec quelque 48.000 spectateurs mettant à rude épreuve les transports en commun de la métropole. Si l’organisation était fluide malgré une longue file d’attente, les supporters voulant rentrer chez eux se sont tout de même retrouvés bloqués plus de 30 minutes sur la ligne 1 en raison d’un objet sur les voies. Outre ce petit accroc, les spectateurs ont pu bénéficier des nombreuses animations mises en place autour du stade pour attendre le coup d’envoi à 21h15. Au programme, le vestiaire des Bleus recreait l’ambiance d’un discours de vestiaire au Stade de France avec des animations sonores et des grandes colonnes retraçaient, sur le chemin entre le stade et le métro, les grandes actions de l’Equipe de France. Les joueurs étaient également représentés sur de grandes colonnes tout autour du stade. Pour le premier retour dans la région depuis le titre de Champion du monde acquis en 2018, des spots Instagram avec les deux étoiles et une réplique de la Coupe du Monde étaient installés pour le bonheur des plus petits supporters.

Le Stade Pierre Mauroy en fête
Le Stade Pierre Mauroy en fête © Cassandre Lecomte / Pépère News

Une ambiance bon enfant

L’appellation “match amical” ne pouvait pas mieux porter son nom tant l’ambiance était joviale. Un match sans pression aucune, et surtout un festival de buts a fait chavirer le stade. Avant même le début de la rencontre, les speakers faisaient monter l’ambiance à coup de battle d’ambiance entre les tribunes ou de clapping. Le stade a ensuite vibré au son de la Marseillaise et des nombreux chants entonnés par les tribunes. Les nostalgiques auront remarqué le “Et 1 et 2 et 3 zé-ro !” à la suite du penalty de Mbappé. Preuve de cette ambiance bon enfant, le sélectionneur Didier Deschamps laisse échapper un sourire amusé à la fin du match suite au but de Guendouzi à la dernière minute.

Tout au long de la soirée, le public a pu sentir l’envie de jouer de la part des joueurs, sélection nationale ou non, ils s’amusaient à l’image d’un Mbappé haranguant la foule pendant de longues secondes après son premier but. Si un carton rouge a tout de même été distribué au joueur sud-africain Khuliso Mudau, peu de tensions entre les joueurs étaient présentes. Seule tâche noire à ce beau tableau, les sifflets à l’annonce du nom du Lensois Jonathan Clauss lors de la présentation des joueurs, qui l’ont accompagné tout au long de sa première mi-temps. Il entame alors la reconquête du public principalement Lillois, prouvant sa légitimite sélection au fil de ses actions. Finalement remplacé par Christopher Nkunku à la 88ème minute, il sort ovationné par le stade, un désamour commençant donc à être désamorcé.

Après les matchs amicaux, place aux choses sérieuses pour l’Equipe de France qui affrontera le Danemark, le 3 juin prochain au Stade de France, dans le cadre de la Ligue des nations.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.