En lecture
Victoire contre Roche Vendée puis regrets face à l’ASVEL pour l’ESBVA-LM

Victoire contre Roche Vendée puis regrets face à l’ASVEL pour l’ESBVA-LM

La saison se poursuit pour les Guerrières de l’ESBVA-LM qui, avec un bilan négatif (5 victoires pour 6 défaites), avaient à coeur de le rendre positif. Pour cette fin de mois de janvier, deux obstacles se dressaient devant elles. Le 18 janvier, ce sont les joueuses de Roche Vendée qui se sont rendues au Palacium avant l’ASVEL, les championnes en titre, ce samedi. Résumé de ces rencontres.

Battues très sèchement lors de la phase allée du championnat (60-100), c’est avec le couteau entre les dents que les Guerrières ont abordé la rencontre. En effet, Villeneuve rentre très bien dans le match, en attaquant bien le cercle. Les joueuses nordistes déroulent et accumulent déjà une avance de 10 points dès la fin du premier quart. Le deuxième quart-temps est totalement à l’avantage de Villeneuve, et la recrue Regan Magarity s’illustre, notamment au niveau des rebonds (8 glanés). L’ESBVA profite du fait que Vendée balbutie un peu son basket (19 pertes de balle sur le match) et se retrouve logiquement en tête à la mi-temps : 46-36.

Au retour des vestiaires, les Guerrières asphyxient bien l’attaque de Vendée, car les joueuses se retrouvent sur toutes les lignes de passes. Le match devient peu à peu très offensif, les défenses ont baissé de régime. Mais comme souvent, l’ESBVA peine à maintenir l’écart et Vendée revient à 2 petits points (62-60). Tout sera possible dans ce dernier acte. Les joueuses de Rachid Meziane réagissent d’entrée en infligeant un 8 à 2. C’est alors que démarre le show de Lisa Berkani qui permet à l’ESBVA de prendre le large 80-66. Malgré le retour un peu tardif de Vendée, Villeneuve s’impose et mérite amplement sa victoire : 90-81

Grâce à un très gros apport du banc (41 points sur le match), les Guerrières se retrouvent avec un bilan neutre et reviennent à hauteur de leur adversaire du soir. De quoi espérer, peut-être, une belle surprise face aux leaders et championnes en titre : l’ASVEL de Tony Parker.

Une fin de match au goût amer

Dès le début de match et dans une salle en feu, l’ESBVA tient tête aux championnes. Le premier quart-temps est très équilibré et les deux équipes se rendent coup pour coup. La défense a un peu de mal à s’adapter, notamment à l’intérieur (problème de taille), mais les Guerrières reviennent peu à peu pour conclure le premier quart à égalité : 23 partout. C’est alors que Villeneuve déroule : en cinq minutes, les joueuses infligent un 11 à 0. En jouant extrêmement bien les phases de démarquages (notamment en back door), l’attaque se crée des paniers faciles. La défense ne laisse que des miettes aux Lyonnaises, permettant ensuite des transitions offensives bien exploitées par les Guerrières. Piquées dans leur orgueil, les joueuses de l’ASVEL reviennent à 4 points à la mi-temps (46-42) grâce à leurs intérieurs.

Au retour des vestiaires, Lyon démarre tambour battant en inscrivant 10 points en trois minutes et a déjà fait son retard : 51 partout. Le rapport s’équilibre entre les deux équipes qui se rendent coup pour coup. En fin de quart-temps, Villeneuve peine énormément en attaque et se retrouve menée de cinq points : 67-72. Mais, à l’inverse du match précédent, c’est Villeneuve qui craque. Menées 67 à 80, les joueuses prennent une véritable claque. Les Guerrières ne s’en relèveront pas et ne réussiront plus à trouver les solutions offensives : Villeneuve s’incline finalement 83 à 99.

Le classement provisoire avant la trêve internationale

On y a cru jusqu’au dernier quart-temps mais l’ESBVA n’a pas su résister face aux championnes en titre. Elles se sont bien accrochées et n’ont pas démérité mais cela n’a pas suffit. L’ASVEL a totalement déroulé en fin de match et mérite la victoire (la défense de Villeneuve a encaissé 58 points).

C’est donc avec cette défaite rageante que l’ESBVA part en trêve internationale. En effet, les Bleues seront en patrouille lors du Tournoi Qualificatif Olympique qui se déroulera à Bourges le 6 février. Prochain match pour l’ESBVA le 21 février avec la réception de Tarbes. 

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Pépère News

GRATUIT
VOIR