En lecture
Est-il Elémentaire d’aller voir le dernier Pixar ?

Est-il Elémentaire d’aller voir le dernier Pixar ?

Elémentaire Affiche

Les dessins animés et les enjeux sociétaux actuels sont-ils comme le feu et l’eau ? Pour Pixar, absolument pas. Le studio d’animation le démontre dans sa dernière production, Elémentaire, réalisé par Peter Sohn et produit par Denise Ream, en collaboration avec Disney.

L’eau, la terre, le feu, l’air. Les quatre éléments ont donné naissance à des personnages, dont une partie habite à Elément City. Flam, jeune flamboyante, passionnée de sculpture de verre, est destinée à prendre la relève de son père à la tête du commerce qu’il a créé. Cependant, lorsqu’un jour, elle se retrouve seule à gérer la boutique, un dégât des eaux vient saccager le sous-sol. Cette inondation entraîne la venue de Flack, un jeune aquatique, qui est chargé de rédiger un rapport pour la mairie sur la tuyauterie du commerce, plus aux normes depuis des années. Ne souhaitant pas faire tomber à l’eau le rêve de son père, Flam réussit à négocier avec Flack : elle l’aidera à trouver l’élément qui a causé ces dégâts en échange d’une promesse : celle de ne pas faire fermer la boutique.

Un récit inspiré d’une histoire vraie

Le réalisateur, Peter Sohn, s’est inspiré de l’histoire de ses parents et de la sienne pour réaliser Elémentaire, comme il l’explique dans une interview donnée à l’émission canadienne The Social. Comme Flam, ses parents ont quitté leur pays d’origine pour aller s’installer dans une mégapole avant sa naissance. Le dessin animé commence par l’arrivée du couple à Elément City. À première vue, tout paraît idyllique : les habitants semblent vivre en harmonie, la technologie est de pointe, les gratte-ciels sont immenses et brillants. Malheureusement, ils ne reflètent pas les difficultés que les deux flamboyants vont rencontrer. Lorsqu’ils se présentent pour obtenir l’autorisation de s’installer à Elément City, le douanier change leurs prénoms d’origine car ils sont  “trop compliqués” à écrire. Une fois leur autorisation obtenue, ils sont victimes de discrimination et d’exclusion car les flamboyants constituent une minorité à Elément City.

Le réalisateur relate le dilemme auquel certains enfants de parents immigrés peuvent être confrontés. Lorsque Flam se retrouve prise entre deux feux et se rend compte qu’elle veut faire de sa passion un métier et non succéder à son père, elle a une peur bleue de le décevoir. En effet, ce dernier a consacré beaucoup d’énergie et fait énormément de sacrifices en quittant sa terre natale pour lui construire ce commerce et ainsi lui assurer un avenir.

Elémentaire
Peter Sohn et Denise Ream au festival international du film d’animation d’Annecy 2023 – © Boungawa (Wikimedia Commons)

Elémentaire, un dessin animé réaliste

Étant inspiré de personnes et d’histoires réelles, le réalisme de ce dessin animé est susceptible de faciliter une identification des spectateurs aux personnages. Flam, Flack et leur entourage, en dépit de leurs nombreuses qualités, ont aussi des défauts. Par exemple, lhéroïne a un tempérament explosif qui la place parfois dans des situations risquées. Nous pouvons également citer le fait qu’une partie de l’entourage de Flack, malgré son ouverture d’esprit, a intériorisé des clichés discriminatoires sur les flamboyants. En ce qui concerne les parents de Flam, la relation amoureuse que leur fille va commencer à nouer avec Flack les dérange profondément, tant il leur semble inconcevable qu´elle se lie ainsi avec un autre élément. En effet leur première réaction lorsqu’elle leur annonce qu’elle aime un aquatique, n’est pas des plus positives. Cependant, tous arrivent à remettre en question certains de leurs comportements et fournissent tous des efforts pour exprimer leurs émotions sainement. Bref, ils font “de leur mieux” comme le mentionne Flack.

La société dans laquelle évoluent les personnages et les enjeux auxquels ils sont confrontés sont actuels. La crise climatique est un thème omniprésent dans Elémentaire. Les parents de Flam ont dû émigrer à cause d’une catastrophe naturelle qui a ravagé leur village, et, attention spoiler, une des causes du dégât des eaux est liée à un moyen de transport polluant.

Les inégalités sociales sont aussi abordées, les deux protagonistes étant issus de classes sociales différentes. Certains des personnages secondaires sont issus de minorités, comme Claud, un membre non-binaire de l’entourage de Flack. L’apparition de ce personnage a créé une polémique, cependant moins importante que celle récente sur La Petite Sirène. On peut également distinguer la présence de beaucoup de couples de même genre ainsi que des personnes en fauteuil roulant à Elément City. Une petite pierre de plus au cairn de la représentation des minorités qui se construit petit à petit.

En plus du décor à couper le souffle, des jeux de mots fins et de la musique entraînante, Elémentaire traite d’enjeux actuels et fournit des clés pour l’acceptation de soi, tout en encourageant les spectateurs à effectuer une réflexion sur eux mêmes. Pour donner une réponse, certes biaisée, à la question posée dans le titre, il est effectivement Elémentaire d’aller voir ce dessin animé.

 

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0

Auteur/Autrice

Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.