Lille célèbre le Nouvel An Lunaire 2024

Entrée de la halle sous laquelle se déroulaient l'évènement destiné à célébrer le nouvel-an Lunaire à Lille

Le week-end du 10 et 11 février, le Quartier Libre, situé au parc de la Citadelle célébrait le Nouvel An Lunaire, plus connu sous le nom de Nouvel An Chinois. Cette année, c’est le signe du Dragon de Bois qui est célébré.

Dès l’ouverture à midi, plus d’une cinquantaine de personnes sont rassemblées à une vingtaine de mètres des bords de l’ancien canal. Certains sont en train de manger. Lorsqu’on rentre dans la halle où se déroulent les festivités, un mélange d’odeurs de nourriture vient nous chatouiller les narines. Heureusement que le soleil est là pour tenir compagnie à ceux qui attendent d’avoir quelque chose à se mettre sous la dent. Les queues aux stands de nourriture grandissent à vue d’œil, au point que certains qui souhaitent uniquement se balader ne parviennent plus à se faufiler au milieu des personnes qui attendent leur repas.

Lanterne à un motif de dragon vendue à la célébrtion du nouvel-an chinois à Lille
Lanterne avec un motif de Dragon © Clem Gellis / Pépère News

Un Nouvel An Lunaire sous le soleil

Fabrication de nouilles tirées à la main
Une partie du processus de fabrication de nouilles tirées à la main par le chef du restaurant lillois Maison Ramen © Clem Gellis / Pépère News

Anne et Gilles ont été patients et dégustent des vermicelles aux légumes et des nouilles sautées. C’est par hasard, en se baladant qu’ils se sont dit “pourquoi pas aller y faire un tour”  confie Anne qui savait que c’était la période du nouvel an chinois mais n’avait pas entendu parler de cet événement. D’autres visiteurs ont opté pour des baos (petit pain brioché fourré), des boulettes de riz frites fourrées au soja ou des nems pour le  déjeuner.

Tanghulu
Tanghulu avec des fraises et des myrtilles ©Clem Gellis / Pépère News

Après le plat, le dessert bien entendu ! Pour cela, deux options se proposaient à ceux qui avaient envie de sucré. La première, des brochettes de fruits enrobées de sucre (même procédé de fabrication qu’une pomme d’amour) appelées tanghulu. Il y en avait pour (presque) tous les goûts: raisins, fraises (le plus populaire du week-end, qui état en rupture de stock à la fin de la journée), myrtilles ou encore aubépine (petite pomme au goût acide), une véritable myriade de fruits d’amour !

Gâteaux de Lune
Gâteaux de Lune; un en forme de fleur de Lotus et un autre avec une tête de lion © Clem Gellis / Pépère News

Si certains étaient plus pâtisseries que fruits, ils pouvaient acheter  des délices traditionnels chinois, dont les plus célèbres: les Gâteaux de Lune. Ces pâtisseries à base de pâte de haricot ou lotus ont des significations particulières. Par exemple ceux à la forme ronde symbolisent l’harmonie et l’unité. La garniture a également sa signification ; entre autres, les gâteux de Lune fourrés à la pâte de Lotus incarnent le symbole de la perfection et la pureté. 

Pour ceux qui avaient encore faim à l’heure du goûter, ils pouvaient se diriger vers les stands de Bubble Tea et ou déguster des brioches frites ou une brochette de mini gaufres en forme de rond. Ceux qui souhaitaient emporter un dessert chez eux, pouvaient choisir l’alternative de la gelée aux fruits.

Yuan préparant de la gelée au fruits pour l'évènement du nouvel-an Lunaire
Yuan préparant de la gelée au fruits pour l’évènement du nouvel-an Lunaire © Clem Gellis / Pépère News

Pour préparer ce dessert populaire en Chine, plus spécifiquement de la province, il faut tout d’abord de la gelée fabriquée à partir de jus de feuilles d’un arbre que l’on trouve spécifiquement en chine, le platostoma palustre, mélangée à de l’eau chaude. Puis, Yuan, qui proposait ce dessert lors de l’évènement, ajoute une sauce préparée à base de dattes chinoises mixées à un sucre spécial de couleur rouge. Selon les goûts des clients, elle rajoute des morceaux de fruits (pastèque, aubépine, melon jaune…) et autres garnitures (cacahuètes, paillettes de noix de coco, raisins secs…). Ne leur restait plus qu’à mélanger.

De la nourriture, mais pas uniquement

Un seul des stands n’est pas dédié à la culture chinoise. Sur ce stand, situé à l’entrée de la halle, il est possible d’acheter des colis perdus ou non réclamés à 2€ les 100 grammes (soit 20€ le kilo). Anfel et Rokia décident de les ouvrir juste après les avoir acheté. Le colis de Rokia contient une “sorte de moule” et un ustensile de cuisine. Anfel elle, glisse un “en vrai il est joli” lorsqu’elle découvre le pull gris contenu dans son colis. Aux stands suivants sont vendus des livres écrits en mandarin, des lanternes et des bijoux.

Wei Wei Wu faisant de la caligraphie
Wei Wei Wu faisant de la caligraphie ©Clem Gellis / Pépère News

On y retrouve même de la calligraphie avec Wen Ke, qui met son savoir faire en œuvre et en rythme sur de la musique traditionnelle. Cette chorégraphie harmonieuse se déroule sous les yeux curieux des visiteurs, voire émerveillés pour les plus jeunes. Après une de ses nombreuses calligraphies, il accepte de nous conter l’histoire de cet art de manière concise. Cet art en mouvement, qui “évolue depuis longtemps avait tout d’abord une vocation oraculaire et était “gravée sur le bronze“. Puis, elle s’est au fur et à mesure simplifiée: “aujourd’hui […] [en Chine, pour la calligraphie] les gens préfèrent l’écriture moderne mais simplifiée”  confie t-il. Cependant, certaines régions tels que “Hong Kong […] préfèrent l’écriture traditionnelle”.

Lanterne sur un stand de l'évènement destiné à célébrer le nouvel-an lunaire à Lille
Lanterne sur un stand de l’évènement © Clem Gellis / Pépère News

Il a beau avoir plu légèrement en début d’après-midi, les sourires sur les visages des visiteurs ne se sont pas effacés pour autant. Certains témoignent de leur déception lorsqu’ils apprennent que les danses du lion et démonstrations d’arts chinois, tels que le Kung Fu ou des mini-concerts d’instruments traditionnels chinois, ne se déroulaient que la veille, cependant sans avoir l’air de regretter d’être venus.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0

Auteur/Autrice

Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.