En lecture
À Séries Mania, un ” Rematch ” d’échecs fascinant entre l’homme et la machine

À Séries Mania, un ” Rematch ” d’échecs fascinant entre l’homme et la machine

Lundi 18 mars, Rematch, une série franco-hongroise a été présentée en avant-première mondiale au Nouveau Siècle à l’occasion du festival Séries Mania. Très attendu, ce thriller psychologique nous plonge dans l’affrontement entre le maître incontesté des échecs, Garry Kasparov, et Deep Blue, un super-ordinateur développé par l’entreprise IBM. À l’issue de la quinzième édition du festival, la série remporte même le Grand Prix du jury. Retour sur les deux premiers épisodes de cette série aussi surprenante que passionnante.

Après six ans de travail, le réalisateur Yan England nous livre une aventure dans le monde des échecs et de la technologie. Plus qu’un jeu, les échecs se révèlent être un véritable sport : Kasparov enchaîne les pompes entre deux parties d’entraînements, et le duel est même “conçu comme un match de boxe”, a confié l’équipe du film, présente lors de la projection.

D’une intelligence hors norme, Garry Kasparov – sublimement interprété par Christian Cooke – semble imbattable et sûr de lui, jusqu’à son affrontement avec la machine. Le premier épisode ouvre sur le premier match en 1996, largement remporté par Kasparov. Mais c’est dans le second que l’intrigue commence véritablement, avec un nouveau duel un an plus tard entre le champion des échecs et Deep Blue dans une version améliorée. On découvre alors un Garry Kasparov déstabilisé par la machine et son côté imprévisible.

“L’affrontement contre la machine est un événement qui traumatise Garry”, racontent Bruno Duhon, Yan England et André Gulluni, les créateurs de la série.

Véritable légende des échecs, Garry Kasparov domine la scène mondiale du jeu de 1985 à 2000 avant de prendre sa retraite en 2005.
Véritable légende des échecs, Garry Kasparov domine la scène mondiale du jeu de 1985 à 2000 avant de prendre sa retraite en 2005. © Owen Williams, The Kasparov Agency (Wikipédia Commons)

Une histoire passionnante, pionnière dans le débat sur l’intelligence artificielle

Après le visionnage des deux premiers épisodes, cette série s’annonce très intéressante. Elle est portée par le jeu des acteurs dont celui de Sarah Bolger qui incarne l’audacieuse Helen Brock, cadre d’IBM, l’entreprise d’informatique, en charge du développement de Deep Blue, et qui doit s’affirmer dans un milieu masculin. Plus qu’un simple biopic, Rematch soulève surtout la question de l’intelligence artificielle qui prend de plus en plus de place dans notre société. 25 ans avant Chat GPT, la machine parvient déjà à vaincre les humains. Sera-t-elle capable de nous remplacer ?

En-tout-cas, “elle nous poussera à être meilleurs” , assure Yan England lorsqu’on lui demande s’il se sent menacé par l’IA en tant que réalisateur. Un avis partagé par le casting du film : “Je vois tout ça comme une situation qui nous rendra plus créatifs”, raconte Sarah Bolger. Quelques mois à peine après la grève d’Hollywood qui a amené plusieurs milliers d’acteurs et de scénaristes à réclamer un encadrement de l’intelligence artificielle, Rematch s’inscrit donc pleinement dans ce débat contemporain.

L’avis des spectateurs : une série pour les fans d’échecs, mais pas que !

Au Nouveau Siècle, l’avant-première semble avoir séduit les spectateurs, familiers ou non de l’histoire de l’affrontement. Tom, déjà très intéressé par les échecs et l’histoire de Garry Kasparov, nous raconte avoir été conquis par ces deux premiers épisodes qui sont pour lui “une très bonne surprise”. Il raconte avoir très envie de voir la suite,  “surtout quand on connaît la vraie histoire, on veut savoir les coulisses de ce match”. La série met un point d’honneur à respecter l’histoire du duel : les parties jouées sont exactement les mêmes. De son côté, Léo a découvert l’affrontement en même temps que la série, mais cela ne l’a pas empêché de profiter d’une histoire “super bien construite” et “captivante“, assure-t-il. “On rentre très vite dans le récit”.

Pour connaître la suite du match Kasparov – Deep Blue, il faudra attendre l’automne 2024 et la diffusion de la mini-série sur Arte.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0

Auteur/Autrice

Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.