En lecture
Braves !, un festival de rap en soutien aux grévistes à Lille

Braves !, un festival de rap en soutien aux grévistes à Lille

Braves © Simon Duhamel (@nomizs) / Balle Duper

Le Flow, salle lilloise emblématique des cultures urbaines, accueille un festival singulier ce mercredi soir. De 18h à minuit, une cinquantaine d’artistes locaux se succéderont sur scène. Pour 10 euros le ticket d’entrée, en plus de profiter d’une soirée placée sous le signe du rap et du hip-hop, le public participera à sa manière à la lutte contre la réforme des retraites. En effet, l’intégralité des recettes de la billetterie sera reversée à la caisse de grève nationale de l’intersyndicale. 

Après une édition en région parisienne qui aura permis de récolter plus de 5.000euros, Braves! débarque à Lille. Organisée conjointement par La Familiale, Zero Vice City, la compagnie Trous d’mémoire et le Flow, cette soirée rimera une seconde fois avec “solidarité”. Braves!, c’est le nom de cet événement singulier. Braves sont les grévistes qui, entassent les jours de lutte au risque d’atrophier leurs revenus depuis trois mois maintenant. Ils bravent ce qu’ils accusent être “une dérive autoritaire”, et en bavent parfois face aux répressions policières, à l’instar de la BRAV-M. Braves sont les artistes qui soutiennent les grévistes. Ils s’engagent, à l’image d’Ismaël Metis : “Je ne suis pas d’accord avec cette réforme et avec la manière dont elle est passée. Et ce que je sais faire dans la vie, c’est faire du rap et organiser des concerts. Donc je mets ce que je sais faire au service de ce en quoi je crois”.

Un enthousiasme propagé et partagé

La première édition de Braves! a vu le jour grâce au collectif La Familiale à Pantin le 9 avril dernier. En contact avec leurs homologues nordistes (la compagnie Trous d’mémoire portée par le rappeur Ismaël Metis, et l’association roubaisienne Zéro Vice City), c’est ensemble qu’ils ont organisé très rapidement l’édition lilloise. Pour le Flow, qui dépend de la ville de Lille, accueillir l’événement était une évidence. “Notre raison d’être, c’est d’accompagner les structures à concrétiser ce genre d’initiatives ambitieuses. Avec Braves!, on est sur une ADN hip-hop, avec des valeurs très importantes à nos yeux”, mentionne la direction du Flow. Tous sentaient que “les gens avaient envie de se rassembler lors d’une occasion festive”, pour contourner le contexte tendu le temps de quelques heures, au fil de quelques rimes. 

Une cinquantaine d’artistes nordistes à l’affiche de Braves! © La Familiale

Le but est également de mettre en avant les artistes locaux, puisqu’ils viennent tous des Hauts-de-France. Pour les dizaines d’entre eux qui mettront leur art au service de la solidarité ce mercredi soir, là aussi c’était une évidence. “Tout le monde a répondu très vite : oui”, se félicite Ismaël Metis, “Il y a même eu des candidatures spontanées avant qu’on contacte les artistes”, ajoute-t-il. 

Vu l’engouement massif, et si les spectateurs sont au rendez-vous ce mercredi soir, Braves! pourrait s’installer dans d’autres villes de France dans les semaines à venir !

Imposer son flow pour renflouer les caisses 

Si l’édition parisienne a récolté plus de 5.000 euros le temps d’une soirée, Ismaël Metis espère que l’édition lilloise fera encore mieux. La caisse de grève nationale de l’intersyndicale a déjà récolté près de quatre millions d’euros depuis le début du mouvement. Si la plupart des donateurs sont des particuliers, des initiatives telles que Braves! permettent d’apporter leur pierre à l’édifice. 

A titre d’exemple, l’usine Vertbaudet est en grève depuis le 20 mars dernier dans la métropole lilloise. Pour tenir, les grévistes -principalement des femmes- ont besoin de 6.000 euros par jour. Face à l’ampleur du besoin, les organisateurs espèrent faire salle comble. Ils invitent par ailleurs les spectateurs à prendre leur billet en avance pour être sûr d’avoir une place via ce lien. 

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
3
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.