En lecture
Une rentrée nuageuse pour le LOSC

Une rentrée nuageuse pour le LOSC

Stade Pierre Mauroy 20/09/23 contre Ljubljana

Entre résultats sportifs décevants, direction mal-aimée et difficultés d’organisation, le LOSC paraît porter tout le malheur du monde. Mais les Lillois ne s’annoncent pas vaincus avant le derby du Nord, et la ferveur des supporters reste un atout de taille pour la saison Lilloise.

À la veille d’une confrontation de taille face au rival lensois, le constat semble plus dur qu’il n’y paraît pour le LOSC. Après un début de saison en demi-teinte, tant dans les performances que dans l’extra-sportif, une victoire pourrait apparaître pour certains comme un énième soubresaut. Mais face à Lens, récent vainqueur d’Arsenal en Ligue des Champions, le LOSC pourrait renouer avec la constance, et stopper un enchaînement de matchs nuls et de défaites.

Une inconstance inquiétante

Parcage Lillois au Havre
Parcage Lillois au Havre le 1er octobre                                            @_Dropss via X

En ce début de saison, le constat paraît décevant, et l’inquiétude existe pour le LOSC. Dans les esprits, les revers l’emportent parfois sur les victoires. Les deux défaites en Ligue 1, face à Lorient au Moustoir et face à Reims à Pierre Mauroy, font tache pour les Dogues. Tellement qu’on en oublie souvent les victoires, contre Nantes et le Havre ; et pour cause : Lille ne semble pas tirer de leçons de ces réussites, et il suffit souvent de peu pour rechuter au match suivant. Si le nul face à Rennes laissait un net goût amer, celui face à Klaksvík jeudi restera moins dans les mémoires. Un banc fortement réduit, des joueurs sans grandes ambitions déjà concentrés sur le choc face à Lens, et Lille offre le premier point européen pour un club féroïen.

Un « A-Mercato »

Malgré une 7ème place en Ligue 1, la déception des supporters lillois est forte et ne se contentent pas cette position, à l’entrée des places qualificatives pour l’Europe. “En réalité, au regard des espérances liées à la première phase du mercato, je trouve que le début de saison est raté”, confie Antoine, supporter du LOSC. L’arrivée de l’islandais Haraldsson pour 15 millions d’euros semble bien cristalliser l’insatisfaction autour de recrues chères et qui ne répondent pas aux espoirs placés en elles. Ainsi, la suite du mercato Lillois est également une déception pour les supporters. Olivier Létang, président du club, est alors souvent mis en cause par les supporters, jugeant sa gestion du mercato comme en partie responsable dans les récents résultats du LOSC.

Pour beaucoup, la situation extra-sportive délicate résulte de mauvais choix du président, en mauvais terme avec le coach Paulo Fonseca. Ce dernier est d’ailleurs plus souvent exempté de responsabilité par les supporters, tant la gestion du président laisse à désirer. “Si Paulo Fonseca était amené à quitter le club, il laisserait une impression positive” selon Antoine. “C’est un entraineur qui a toujours prôné le beau jeu, et même avec peu de moyens, il nous a qualifié pour la coupe d’Europe”.

Lille n’en perd pas ses supporters  

virage du losc face à ljubljana
Lille-Ljubljana, 20/09/23 @_Dropss via X

Dans ce contexte si particulier, le soutien des supporters joue un rôle prépondérant pour un possible coup de boost Lillois. Et pourtant, tout ne paraissait pas aller dans ce sens : entre un match de Coupe d’Europe le mercredi à 16h30, et un déplacement aux Iles Féroé, la tache semble rude pour réunir un maximum de supporters. Pour Antoine, “cela ne change pas grand-chose pour les joueurs et le club dans son parcours, ce sont des professionnels”. Ainsi, le LOSC doit parfois être plus inquiet pour l’image de supportariat qu’il renvoie. Lille semble toutefois être soutenu partout, comme le prouve le déplacement de dizaines de supporters aux Iles Féroé le 5 octobre.

Pour Olivier, ayant participé à ce déplacement, le choix de soutenir son équipe était logique : “Cette compétition donne des confrontations qu’on n’a pas l’habitude de voir, et surtout aux Féroé […] Bien sûr, les supporters seront toujours soudés pour leur équipe peu importe les résultats, le début de saison est compliqué mais ce n’est pas pour autant qu’on les lâchera”.

Ce sentiment de fans soudés malgré les obstacles se retrouve chez beaucoup. Antoine le rappelle : “Il n’y a pas d’ambiance lourde au sein du club, il ne faut pas tout dramatiser. C’est le lot d’un club de football qu’il y ait des petits conflits”. Malheureusement, le chemin du soutien semble toujours semé d’embuches, comme le prouve l’interdiction de déplacement pour les supporters Lillois à Lens, ce dimanche. Mais là encore, cet inconvénient semble rassembler les fans, qui à coup de communiqués désavouant la décision et de vives protestations, montrent l’unité derrière le club avant le choc.

 

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
3
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0

Auteur/Autrice

Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.