Le rap français en deuil, hommage à Luv Resval

rap, luv resval, tournage clip

Le jeune rappeur Luv Resval nous a quitté dans la nuit du 21 octobre 2022, alors qu’il n’avait que 24 ans. Un communiqué de ses proches sur les réseaux sociaux annonce qu’il aurait été victime d’une sévère crise d’asthme. Connu pour sa plume, fruit de son extrême sensibilité, il ne tarde pas à se faire connaître. Retour sur la vie de ce jeune prince du rap.

Le rap, c’était toute sa vie“, raconte Cokein, manager ainsi qu’ami de Luv Resval depuis 8 ans, dans une interview accordée au Parisien. À la suite de l’annonce de son décès le 21 octobre dernier, de nombreux artistes lui rendent hommage: Ashh, Luijipeka et Dinos ont exprimé leur tristesse directement sur scène, peu après sa disparition. Retour sur le parcours d’un jeune homme passionné.

L’étoile montante du rap français, son analepse

Né en Guinée le 6 janvier 1998, Luv Resval quitte le pays à l’âge de 6 ans et poursuit sa jeunesse dans la ville de Mennecy, en Essonne. C’est en entrant au lycée qu’il commence à écrire, après une enfance plongée dans les livres où il est fasciné par le fantastique. Impressionné par la science-fiction, ce qui ne se trouve pas dans la réalité l’inspire. Toute histoire fantaisiste le touche, le marque.

Ses professeurs disent de lui qu’il est un élève talentueux, surdoué : de ce fait, il s’ennuie beaucoup à l’école. Il commence à porter un intérêt significatif à une nouvelle forme de rap, celle qui accorde une importance à la magnificence de l’écrit. Nekfeu, 1995, Eminem ou IAM provoquent en lui le désir de se lancer.

Il sort ses premiers morceaux sur SoundCloud en 2017, plateforme de streaming où il est possible pour quiconque de poster ses audios. Certains le connaissent grâce à ¥ung Life, mixtape où il collabore sur deux morceaux avec son frère, Savage Toddy. Pour d’autres, la notoriété du rappeur est née du projet Mariah, enregistré avec l’éminent Alkpote.

Accordant une grande place à l’esthétique, le rappeur a également mis un pied dans la mode. Quelques mois après la sortie de son premier album en juin 2021, il incarne la campagne automne/hiver de la plus ancienne maison de couture française encore en activité : Lanvin.

Le rappeur qui se croyait dans la saga des étoiles

C’est ce goût prononcé pour le fantastique qui pousse l’artiste à utiliser une référence de science-fiction moderne en guise de fil conducteur pour son premier album. Le 4 juin 2021, il sort Étoile Noire, hommage à la célèbre saga Star Wars. Ce n’est pas anodin si le rappeur a décidé de s’en inspirer : c’est avant tout une histoire de lumière et d’obscurité, où le bien et le mal ne sont que questions de subjectivité et dépendent du vécu de chacun. L’album connaît un succès fulgurant.

À nouveau, il prouve sa technicité en contrôlant trois styles contradictoires: la trap, la mélancolie et le old school. L’album se verra attribuer le disque d’or, certification qui indique que l’œuvre a dépassé les 50.000 exemplaires vendus. Luv Resval décroche de nombreux featurings avec de grandes figures du rap français comme Josman dans Jamais revenu. Sur la réédition du projet en mars dernier, on peut faire l’expérience de nouvelles collaborations artistiques, par exemple Dinos dans le morceau Athéna.

Son titre le plus écouté, Tout s’en va, a cumulé presque 4 millions de vues sur YouTube. La communauté du Règlement – célèbre chaine YouTube consacrée au rap – classe son morceaux MPC, part.II dans le Top 10 des meilleurs chansons catégorie rap 2021.

La madeleine de Proust, à la recherche du temps perdu et des autres

Très nostalgique, il accorde une immense attention à l’ancien. Porter un regard sur le passé le rend mélancolique et l’inspire. À la façon de l’illustre Madeleine du philosophe Marcel Proust, beaucoup de phénomènes déclenchent en lui une impression de réminiscence, de vagues images du passé. Il n’hésite pas à utiliser mille et une références dans ses écrits, de la mythologie babylonienne à l’univers de Zelda, de Dragon Ball aux mythes et légendes grecques.

“Mes écrits sont légendaires, anciens comme sur papyrus/ On s’approche de Nibiru, y’a mes frères qui vendent à 10 rues/ Froid comme l’Antarctique et mon chapeau ressemble à Beerus/ Mes couplets sont fantastiques comme si j’faisais la guerre à Hyrule” – Flûte de pan (Étoile Noire)

Élève assidu du rap, Luv Resval étudie pour concevoir ses textes: “On dirait que tout ce qui est plus ancien reste plus véridique que ce qui avance dans le temps. Tu ressens comme une émotion plus pure qui en ressort de ce rap ancien. Ça me marque plus personnellement”, confie-t-il à Mehdi Maïzi, journaliste et programmateur rap, dans une interview pour la sortie d’Étoile Noire.

C’est toute sa vie que le jeune homme a dédiée à sa passion musicale. Il était d’ailleurs l’un des rares artistes à répondre à chacun de ses auditeurs sur les réseaux sociaux. Dans ses œuvres, il aborde des sujets où nombreux sont ceux qui s’identifient : “Mon rap représente plein de personnes. Je trouve égoïste de ne rapper que de soi. Pour moi, c’est comme les anciens ménestrels : tu chantes pour les autres. Tu chantes la vie, pour les autres. Quand je parle de l’amour, de la tristesse, c’est des milliers de situations”, livre t-il à Mehdi.

Quand on lui demande quel est son rêve, il raconte qu’il est en train de le vivre: “On veut toujours plus, mais il faut savoir être rassasié de ce que l’on a”. Il était sur le point d’annoncer la date de son nouvel album, intitulé Mustaafar.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
4
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
1
Wow !
1
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.