Qualification historique pour l’ESBVA

Kennedy Burke (ESBVA)

Mardi soir, dans un Palacium à guichets fermés, les joueuses de l’ESBVA se sont imposées à domicile face aux Polonaises de Polkowice sur le score de 85-72. Elles se qualifient ainsi pour la première fois de leur histoire en quart de finale de l’Euroligue. 

 

Le calcul était simple pour Rachid Méziane et ses joueuses, il fallait gagner à tout prix afin de pouvoir rester dans la compétition. La tâche s’annonçait rude face à l’actuelle meilleure équipe du championnat polonais qui les avait battues à l’aller 77-61.

Villeneuve d’Ascq débute bien le match avec un 3pts marqué par Kamiah Smalls. S’ensuit un début de match assez brouillon des deux côtés, avec des équipes maladroites mais bien en place défensivement. Kennedy Burke fait preuve d’une grosse intensité défensive qui sera récompensée rapidement par deux interceptions. Du côté de Polkowice, seule Brittney Sykes permet aux Polonaises de rester au contact grâce à son activité offensive et ses 8 points marqués. Score à la fin du quart-temps : 18-16 en faveur des nordistes.

Lors du deuxième quart-temps, Villeneuve d’Ascq peut compter sur une adresse qui est au rendez-vous avec 5 paniers à trois points marqués, dont trois de la seule Kennedy Burke. L’ESBVA prend rapidement 9 points d’avance avant de lever le pied et de voir revenir à 2 points les vices-championnes de Pologne, qui s’appuient notamment sur leur jeu intérieur. À la mi-temps les “Guerrières” ont une avance de six points (41-35).

Une seconde mi-temps en toute maîtrise

Portées par un public en feu, au retour des vestiaires, les joueuses de l’ESBVA assomment les polonaises en leur infligeant un 10-0 en 4 minutes. Elles bénéficient d’une insolente adresse derrière la ligne des trois points comme en témoigne le joli 3/3 de Shavonte Zellous dans les cinq premières minutes. Polkowice n’arrive plus à jouer son basket-ball et ne marque pas de panier  pendant 8 minutes. La pivot Aminata Gueye domine son vis-à-vis dans la raquette et Villeneuve d’Ascq parvient à prendre jusqu’à 19 points d’avance. Synonyme de cette réussite, le buzzer de Kamiah Smalls à la fin du quart-temps pour aggraver le score à 65-49.

Le reste du match est géré par les nordistes qui ne laissent pas revenir les polonaises à moins de 10 points. Shavonte Zellous scelle la fin du match à trente secondes de sa fin avec un trois points. Brianna Fraser (24 points) et Britnney Sykes (18 points) auront tout tenté mais le résultat est sans appel. Score final : 85-72.

Kamiah Smalls(ESBVA) Vs Polkowice
© Oriane Benoist/Fiba Basketball

Après la rencontre le coach Rachid Méziane ne cache pas sa satisfaction : “Tout le monde peut être fier, on a montré beaucoup de caractère, tout le monde a joué sa partition […] on avait rendez-vous avec l’histoire”. Shavonte Zellous auteure de 19 points est encensée par son coach : “Shavonte est la pièce parfaite pour canaliser cette équipe, elle nous apporte de la sérénité et une forme de leadership”.

Le rêve d’un Final Four est désormais permis pour les “Guerrières” comme le dit la meneuse de jeu française de 27 ans Caroline Hériaud : “Le groupe est jeune mais on a le niveau de rivaliser avec tout le monde, quand la balle circule comme on l’a fait ce soir, peu d’équipes peuvent rivaliser avec nous […] On ne s’empêchera de rêver, on va regarder vers le haut, c’est ce qu’on est”.

L’ESBVA finit troisième de son groupe et évite de croiser Fenerbahce au prochain tour, actuelles championnes d’Europe. Villeneuve d’Asq affrontera aux meilleurs des trois matchs l’équipe hongroise du DVTK Hun-Therm le 21 et 28 février. Mais d’ici là, rendez-vous le 2 février face à l’équipe de Roche-Vendée pour le compte de la 15ème journée de Ligue Féminine de Basket.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
10
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0

Auteur/Autrice

Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.