En lecture
Séries Mania : Jean-Claude Drouot et Zabou Breitman, 60 ans après Thierry la Fronde

Séries Mania : Jean-Claude Drouot et Zabou Breitman, 60 ans après Thierry la Fronde

Jean-Claude Drouot et Isabelle Breitman à une séance de dédicaces à Lille le dimanche 19 mars 2023 dans le cadre du festival de séries international Séries Mania

Dans le cadre du festival international des séries à Lille, Séries Mania, l’INA a permis la projection exclusive de deux épisodes de Thierry la Fronde. 60 ans après le succès de la série TV, Jean-Claude Drouot et Zabou Breitman étaient présents pour raconter les coulisses et anecdotes de tournage.

Dans l’ambiance feutrée de la salle de cinéma du Majestic, les spectateurs nostalgiques sont suspendus aux lèvres de Jean-Claude Drouot et Zabou Breitman, fille du créateur de la série Jean-Claude Deret et actrice d’une petite fille dans l’un des épisodes. Le dimanche 19 mars, l’INA (Institut National de l’Audiovisuel) a extrait de ses archives les deux premiers épisodes de Thierry la Fronde à l’occasion du soixantième anniversaire de la série, pour le plus grand bonheur des festivaliers de Série Mania. Le festival phare des séries, qui se tenait du 17 au 24 mars, a mis à l’honneur 54 séries de 24 nationalités pour permettre à quelques 70 000 festivaliers d’en profiter gratuitement.

Nostalgie et anecdotes de tournage

Raconter l’histoire de la série Thierry la Fronde, c’est raconter la genèse de l’avènement des séries. Thierry la Fronde, ou le Robin des bois français, a en effet marqué toute une génération et propulsé sous le feu des projecteurs des acteurs à une époque où les séries télévisées n’en étaient qu’à leurs balbutiements. Cette époque, c’est le milieu des années 60, et c’est avec passion que l’acteur, désormais mythique, Jean-Claude Drouot (qui joue Thierry la Fronde dans la série) se livre sur l’œuvre de sa vie.

Il n’est pas venu les mains vides : Jean-Claude Drouot présente à son auditoire non sans émotion l’épée originale de la série. L’arme a non seulement abîmé les armures des anglais, ennemis de Thierry, mais aussi son porteur : l’acteur raconte comment sur le tournage un accident l’a conduit à arborer une cicatrice au front, masquée astucieusement par l’ajustement de ses mèches de cheveux. Pour sa part, Zabou Breitman sort d’une boîte à l’effigie de la série le collier porté par le jeune noble Thierry, accessoire mythique du personnage. L’actrice, réalisatrice et metteure en scène conte les anecdotes de tournage et les dessous de la création de la série par son père. Le discours est agrémenté de photos d’archives exhumées par l’INA, montrant Jean-Claude Deret filmant les coulisses avec sa caméra. Malheureusement, les pellicules de ces secrets de tournage sont encore en processus de réhabilitation : “Tout le monde ignore leur contenu” raconte Zabou Breitman.

Une machine à remonter le temps

Le synopsis de la série, qui a pour cible un jeune public, conte les aventures d’un jeune noble, Thierry de Janville, qui s’oppose à l’occupation anglaise de la Sologne pendant la guerre de Cent Ans. Muni de sa fronde, on l’appelle rapidement Thierry la Fronde et son héroïsme est reconnu dans toute la Sologne, lieu de la série. Accompagné d’un groupe d’amis aux personnalités très singulières, les aventures du jeune noble vont le conduire à réaliser des missions pour le roi Jean le Bon.

Tous les acteurs sont actuellement décédés à l’exception de Jean-Claude Drouot et Robert Bazil, acteur de Boucicault, un ancien brigand devenu compagnon de route de Thierry.

La série est une fenêtre ouverte sur des images, des dialogues et une culture d’une époque révolue. Si les images en noir et blanc peuvent paraître déroutantes, pour autant on est rapidement immergé dans l’histoire. Sur le sujet, l’acteur explique que selon lui cette absence de couleur a pu participer au succès de l’œuvre. “Qu’en pensez-vous de faire une version moderne de Thierry la Fronde ?” lui demande un spectateur. Après un sourire, l’acteur répond qu’il faudrait certainement plus de son et de sang. Il regrette que notre époque demande du “vrai” et soit aussi violente : “Thierry la Fronde demande de la fraîcheur, de la fiction et de l’innocence.”

La série est à retrouver sur la plateforme de streaming de l’INA, Madelen.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
1
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0

Auteur/Autrice

Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.