En lecture
Un tournoi de tennis fauteuil de haute-volée à Ronchin

Un tournoi de tennis fauteuil de haute-volée à Ronchin

© Eloi Thouault

Du 11 au 13 septembre, se déroulait au Tennis Club de Ronchin, la 6ème édition du tournoi national de tennis fauteuil. Malgré la pandémie qui reste toujours aussi active dans le Nord de la France, Florence Dessirier, l’organisatrice du tournoi, s’est dit satisfaite de cette édition qui aura réuni les meilleurs joueurs français.

Un tournoi avec un tableau relevé

Alors que le tennis reprend peu à peu du service sur la planète sport, le tournoi national de tennis fauteuil à Ronchin sonnait comme une reprise pour beaucoup de joueuses et joueurs. Un tournoi maintenu qui a en ravit plus d’un, dans une saison de tennis fauteuil tronquée. Qu’ils viennent de Nice, de Sarguemines ou de la Roche-sur-Yon, tous les joueurs ont donc fait le déplacement pour renouer avec la compétition après plus de six mois d’absence.

Pauline Déroulède, n°65 français, en pleine frappe de coup droit. Crédit Photo : THOUAULT Éloi

Pour Nicolas Vanlerberghe, numéro 8 français de paratennis et licencié au TC Ronchin : « Pour les joueurs c’est vraiment bien que le tournoi soit maintenu. Six mois sans compétitions c’est très long et les joueurs avaient faim ! ». Un sentiment également partagé par l’organisatrice du tournoi : « C’était super important pour le club de conserver le tournoi. Comme le circuit international est stoppé, cela nous a permit d’avoir les meilleurs joueurs français ».

En effet, avec la n°2,4 et 5 française et les n°6 et 8 français, le tournoi ronchinois n’avait pas à rougir de son plateau d’athlètes. Au total, ce sont 32 joueurs répartis sur quatre tableaux, qui ont donc pu taper la balle jaune sur ce week-end de compétition.

Les filles intégrées dans le tableau masculin

Pour cette sixième édition, les joueuses inscrites au tournoi ont pu se confronter à leurs homologues masculins. « Ce sont elles qui ont demandé à être intégrées dans le tableau masculin. Et elles arrivent totalement à rivaliser avec les hommes. En fait, elles apprécient beaucoup le fait de pouvoir jouer avec les mecs », explique Florence Derissier, l’organisatrice.

Les joueuses de paratennis ont pu se confronter aux hommes sur ce week-end de compétition. Crédit Photo : THOUAULT Eloi

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les femmes ont brillé sur les terrains du TC Ronchin. Emmanuelle Mörch, numéro deux française, a fait parler son talent pour s’imposer dans le tableau 3 en battant trois hommes sur son passage. « C’est la première fois que je suis intégrée dans un tableau homme et c’est une très belle expérience », déclare-t-elle. Un tournoi qui servira de préparation pour cette dernière avant la reprise des tournois internationaux la semaine prochaine à l’Ile-de-Ré. « J’ai demandé aussi une Wild Card (invitation, ndlr) pour Roland Garros mais j’attends la réponse pour la semaine prochaine », rajoute-t-elle.

Emmanuelle Mörch lors de sa finale face à Abou Konate. Crédit Photo : THOUAULT ELoi

Même si la compétition a fait rage sur ces trois jours de tournoi, l’ambiance n’en est pas moins restée bon enfant. « On sent qu’ils sont tous potes et qu’ils ont plaisir à se retrouver. Ils ne se prennent pas la tête et c’est vraiment génial », se réjouit Florence Dessirier.

« Le tennis adapté fait parti des axes prioritaires du club »

Avec cette sixième édition du tournoi national de tennis fauteuil, le TC Ronchin poursuit sa politique de développement du tennis adapté. « Le tennis adapté fait parti des axes prioritaires du club. On propose du céci-tennis (tennis pour les aveugles, ndlr), et on intègre les déficients mentaux dans l’école de tennis. C’est ce qui fait l’attrait du club. Il y en a vraiment pour tout le monde et pour tous les niveaux », explique Florence Dessirier qui est aussi responsable de l’équipe fauteuil du club.

Avec trois joueurs ronchinois sur le tournoi (Pauline Hélouin, Nicolas Vanlerberghe et Arnaud Devos), le club montre également qu’il existe au plus haut niveau français. Nicolas Vanlerberghe, numéro 8 français, s’est même hissé en finale du tableau 1 face à Laurent Giammartini, champion paralympique de tennis aux Jeux de Séoul en 1988. « Un joueur que je n’ai jamais battu mais que je connais très bien. Mais je joue devant mon public et je vais tout donner, pour créer la surprise« , expliquait le joueur ronchinois avant la finale.

Nicolas Vanlerberghe après le gain du deuxième set. Crédit Photo : THOUAULT Eloi

Et c’est une finale de très haut niveau que les deux joueurs ont proposé au public nordiste. Après la perte du premier set (6/2), l’athlète local s’est remobilisé pour empocher le second set et amener son adversaire dans un dernier set décisif. Malgré trois balles de match à 6/5 dans le troisième set, Nicolas Vanlerberghe a fini par s’incliner face à la tête numéro 1 du tournoi, Laurent Giammartini (victoire : 6/2, 2/6, 7/6).

Crédit Photo : THOUAULT Eloi
THOUAULT Eloi

L’article Un tournoi de tennis fauteuil de haute-volée à Ronchin est apparu en premier sur Les Olympistes.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Pépère News

GRATUIT
VOIR