En lecture
Le Late show : version Alain Chabat

Le Late show : version Alain Chabat

Jean Dujardin sur le tournage de l’émission « Le Late avec Alain Chabat » sur TF1. ÉTIENNE JEANNERET/TF1

Connu dans La Cité de la Peur ou encore Burger Quiz, Alain Chabat revient en cette fin d’année avec son propre Late Show à la française. Digne de l’humour culte des Nuls, l’émission est rythmée de parodies, jeux absurdes et sketchs. Un brin de légèreté que l’on retrouve tous les soirs, pendant deux semaines, à partir de 22h55 sur TF1.

Après le carton de Burger Quiz, où l’on retrouvait des questions improbables comme : Que veulent dire les chiffres au fond des verres de cantine ?” , ainsi que des manches originales telles que “l’Addition” ou le “Burger de la mort”, Alain Chabat nous étonne de nouveau avec une émission loufoque. Cette fois, il s’empare du fameux Late Show connu aux États Unis, pour l’agrémenter à sa façon de blagues et de parodies à l’instar des sketchs des Nuls. 

Un Late Show original 

Importé des États-Unis, les late shows ont débuté dans les années 60 avec Johny Carson sur NBC. Ces émissions diffusées en fin de soirée mêlent actualité, musique, promotion et comédie. Celles-ci ne connaissent pas un grand succès en France, contrairement aux États-Unis où elles sont incarnées par Jimmy Fallon avec le Tonight Show sur NBC ou bien Stephen Colbert avec le Late Show sur CBS.

Bien que le plateau soit semblable, voire identique aux Late Shows américains (fauteuils noirs, pupitre de l’animateur, rideaux bleus, la ville éclairée en fond), il se démarque pourtant des shows habituels. En effet, la signature d’Alain Chabat est d’accumuler les blagues pour finalement, presque se moquer de ce modèle américain. La bande-annonce de l’émission introduit bien l’idée que rien n’est pris au sérieux et c’est probablement cette légèreté qui séduit. 

Entre parodies et jeux 

Les amateurs des Nuls connaissent déjà le goût prononcé d’Alain Chabat pour les parodies. L’émission en elle-même semble être une parodie des talks-shows américains. On rigole ainsi devant de fausses pubs, qui jouent avec l’absurde et arrivent parfois, par la satire, à passer un message. En ces temps de coupe de monde 2022 au Qatar très controversée, plusieurs blagues sont faites avec ironie pour aborder ce sujet. Fausses publicités, fausses promotions, tout cela avec la complicité des invités qui se prêtent au jeu. Dans les trois premières émissions diffusées depuis ce lundi 21 novembre, on retrouve un casting en or avec Jean Dujardin, Jamel Debbouze, Orelsan, Charlotte Gainsbourg ou encore Monica Bellucci. Un mélange de la jeune génération tel que Orelsan ou Angèle, mais aussi d’amis de longues dates avec l’apparition des meilleurs complices d’Alain Chabat, les ex-Nuls : Dominique Farrugia et Chantal Lauby.

Dominique Farrugia et Alain Chabat (Les Nuls) dans le Late Show sur TF1, le 22 novembre 2022. Capture d'écran TF1
Dominique Farrugia et Alain Chabat (Les Nuls) dans le Late Show sur TF1, le 22 novembre 2022. Capture d’écran TF1

On rit devant des jeux improbables, parfois très ressemblants à ceux du Burger Quiz. Gérard Darmon va par ailleurs dire “Mais c’est un Sel et Poivre ça”, il ajoute “ Ça ressemble quand même beaucoup à Burger Quiz, tu es dans le déni Alain”. Un humour absurde, parfois difficile à saisir pour certains et pour d’autres, qui demeure intemporel et inégalable. On sourit devant Jérôme Commandeur qui incarne un envoyé “rien de spécial“, son monologue qui n’apporte rien en actualité provoque des rires et cela est renforcé par la récurrence de son intervention. En effet, Chabat semble aussi être habile du comique de répétition.

Que ce soit avec le QQDM “les questions de merde“, ou “Qui est dans le public mais ne fait pas partie du public ?” et “Ça ou ça” avec la question “CNews ou c’est faux ?”, l’émission réussit à créer une ambiance familière. On a l’impression que les invités viennent naturels, désintéressés et réellement en tant qu’amis. Cela crée une ambiance confortable, et sans artifice. Un retour dans les années légères, Alain Chabat se permet tout, même de lâcher des mots familiers comme lorsqu’il était sur Canal+ où il avait carte blanche. Nostalgiques de cette époque avec les sketchs des Nuls ou bien des Inconnus, l’émission fait renaître cette insouciance des années 80 où presque tout était permis à la télévision.

Ambiance chaleureuse

Le Late show n’est certes pas dans notre ADN, mais la version Alain Chabat connaît un certain succès. TF1 compte en audience un million de personnes qui étaient au rendez-vous pour l’émission. L’orchestre appelé “les laters” participent à créer une ambiance conviviale. Le groupe est formé de trois chanteurs et de musiciens, qui jouent les jingles des jeux, le générique de l’émission et accueillent les invités en chanson. Pendant l’émission se déroulent aussi des intermèdes musicaux, ainsi on voit des danseurs, des groupes de musique mais aussi un numéro de claquettes. Outre les fausses promotions faites avec la connivence des invités, cette brève apparition d’artistes, plus ou moins connus, permet réellement de mettre en avant ceux qui ont besoin de lumière.

Ceux qui ont suivi l’émission ont pu remarquer le mug d’Alain Chabat qui n’est pas aux couleurs du Late mais qui est orné du logo de Burger Quiz. Celui-ci est barré au feutre noir et à côté sont ajoutées les lettres du “Late”. Ainsi, les fidèles du Burger Quiz se sentent eux aussi dans la complicité. Par ailleurs, certains amis acteurs d’Alain Chabat se cachent parmi le public : on retrouve Pierre Richard ou bien encore Vincent Dedienne, qui se lèvent pour poser une question à l’animateur. Ainsi, il y a une vrai interaction avec le public, que l’on ressent en tant que spectateur. Le Late est diffusé tous les soirs jusqu’au vendredi 2 décembre, et on peut revoir les émissions en replay sur TF1.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
3
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
1

Auteur/Autrice

Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.