En lecture
Législatives 2022. La large victoire d’Adrien Quatennens célébrée dans les rues de Lille

Législatives 2022. La large victoire d’Adrien Quatennens célébrée dans les rues de Lille

Soirée électorale Adrien Quatennens 19 mai 2022

Dimanche 19 juin 2022 à 20 heures, Adrien Quatennens (NUPES) et son équipe de campagne ont donné rendez-vous aux militants et soutiens du député. Au terme de ce deuxième tour, Adrien Quatennens a été élu avec 65,28% des voix dans la première circonscription du Nord, face à Vanessa Duhamel (Ensemble!). Le Pépère News s’est rendu à sa soirée électorale rue d’Arras et vous raconte.

La soirée bat son plein au QG de campagne d’Adrien Quatennens. Les militants ainsi que l’ensemble de son équipe de campagne sont réunis pour célébrer la victoire du député NUPES. Près de 200 personnes étaient présentes dans une ambiance conviviale. Une victoire sans grande surprise pour le coordinateur de La France Insoumise, qui possède un fort ancrage local. 

Un public enthousiaste et conquis 

La foule scande le nom d’Adrien Quatennens, en attendant l’arrivée du député NUPES. Dès 20 heures, les premiers militants arrivent et sont accueillis en musique. Poings levés et en chœur, les chants “nous aurons la liberté” et “sans haine, sans armes, sans violence”, sont entonnés par le public. 

Les noms des députés élus du Rassemblement National dans le Nord, tels que Victor Catteau ou Sébastien Chenu, sont hués par les militants. À l’inverse, les slogans de LFI, “Un autre monde est possible” ainsi que “Union Populaire”, retentissent dans les hauts-parleurs.

La foule l’acclame et scande “on a gagné”, suite à l’annonce des résultats et de la victoire d’Adrien Quatennens avec 65,28% des voix, malgré une abstention record.

Joseline, retraitée de 81 ans et militante de gauche depuis sa jeunesse, nous témoigne de son soutien pour  le député : “je l’affectionne particulièrement car il est jeune et motivé pour sa circonscription et c’est très agréable”, confie-t-elle au Pépère.

Adrien Quatennens embrassant la foule pour remercier ses soutiens (© Garance Verdier / Pépère News)
Adrien Quatennens embrassant la foule pour remercier ses soutiens (© Garance Verdier / Pépère News)

Un discours victorieux

Adrien Quatennens prend la parole vers 21 heures. Il remercie chaleureusement ses partisans d’être présents ce soir et de l’avoir soutenu lors de cette campagne législative acharnée. “C’est une soirée de déroute pour Macron, la première circonscription du Nord refuse de donner ses voix à la macronie”, s’exclame-t-il.  Le parti présidentiel n’a obtenu qu’une majorité relative, qui va rendre plus difficile la mise en place de nouvelles législations. 

Le député NUPES critique Emmanuel Macron pour “la gestion désastreuse de la France au cours de son quinquennat car il est responsable de la faible participation des Français à la vie politique“. Il indique également que ce dernier devra verser dans les combines de toutes sortes s’il veut obtenir une majorité absolue à l’Assemblée Nationale”. Des discussions sont notamment en cours avec le parti Les Républicains afin de potentiellement conclure une alliance avec le parti présidentiel.

C’est donc un nouveau mandat parlementaire remporté par A. Quatennens. Sa victoire était toutefois prévisible compte tenu de son fort ancrage local et de sa notoriété nationale.

Adrien Quatennens saluant le public lors de sa soirée électorale. (© Garance Verdier / Pépère News)
Adrien Quatennens saluant le public lors de sa soirée électorale. (© Garance Verdier / Pépère News)

Quel avenir pour la NUPES ?

Au cours de son discours, Adrien Quatennens mentionne la suite que lui réserve ce deuxième mandat de député. Nous allons nous battre contre la maltraitance sociale et l’irresponsabilité écologique de monsieur Macron”, énonce le coordinateur de LFI. 

Il désire un meilleur partage des richesses ainsi que des mesures d’action rapides et efficaces contre l’urgence climatique. Vive la NUPES, vive la République et vive la France” sont les derniers mots qu’il prononce, dans une ambiance exaltée.

Suite aux résultats de ce second tour, l’Union de la gauche constitue la première force d’opposition. Mais, le PS, le PCF et EELV ont décliné l’offre de Jean-Luc Mélenchon de créer un groupe unique à l’Assemblée Nationale avec LFI. Un refus prévisible puisque l’accord NUPES prévoyait de donner à chaque parti la possibilité de conserver son groupe parlementaire. 

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
6
J'ai hâte !
6
Joyeux
6
MDR
5
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
6
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.