Lyonzon nous dévoile “En Attendant La Popance”

Si vous ne connaissez pas encore Lyonzon, c’est le moment de découvrir leur nouveau projet “En Attendant La Popance” qui est sorti hier, et on en parle.

Lyonzon est né dans l’ombre de Lyon, animé par la passion du rap ; ce collectif est très influent dans sa ville. Si on avait un petit peu de mal à suivre qui faisait parti ou non du groupe il y a quelques mois, les départs/clashs se sont malheureusement (ou pas) enchaînés et ils sont maintenant 10 à faire bouger les têtes de leur ville et plus loin encore.

Après les EP en solo, le projet tous ensemble

Depuis début 2019, quatre projets ont vu le jour dans le collectif. Le groupe Saturn Citizen dont les trois membres (Mussy, Bushi et Azur) font partie de Lyonzon ont sorti leur première mixtape. Gouap a sorti Maquina 3 en février, suivi par la mixtape de Ashe en mars et celle de Kpri en avril. Et si ces différents projets ont donné lieu à des collaborations réussies entre eux, l’attente autour du projet collectif s’est quand même faite sentir.

De gauche à droite, Jolly, Bushi, Noma et Mini

Une équipe qui prend de l’ampleur

Beaucoup ont connu Lyonzon avec le freestyle Benibla, première vraie percée du groupe qui les a fait connaître hors de leur région. Depuis, le groupe ne cesse de travailler pour atteindre un niveau de reconnaissance digne de leur ambition. Comme le dit Mini au début de son couplet sur Xavi, le but est de “niquer les stats et peser dans le game“, ce fameux RapGame dans lequel les rappeurs issus de Soundcloud sont de plus en plus présents. Pareil pour Ashe qui dit vouloir pop (percer, ndlr) dans le son Joker. Ils attendent donc le succès, la reconnaissance pour leurs années de travail dans l’ombre. Et si En Attendant La Popance était leur premier projet à les faire briller ?

Un projet sérieux qui promet beaucoup

C’est déjà le septième projet du collectif, le premier qui ne sort que sur les plateformes de streaming traditionnelles, un signe qui montre que leur musique plaît au grand public et plus seulement à une certaine catégorie d’auditeurs sur Soundcloud. Maintenant que les tensions se sont apaisées dans l’équipe, le travail paraît plus sérieux. On sent que Gouap mène ce groupe, lui qui est le principal beatmaker de Lyonzon. Le projet a été enregistré chez lui, la fameuse Maisonnette, et est derrière chaque morceau même quand les prods ne sont pas de lui. Concernant la production justement, GG le deuxième beatmaker du collectif n’apparaît que deux fois dans la mixtape laissant beaucoup de place à Gouap. On retiendra notamment les prods de Maman et de Trop, sans oublier celle de Faux Fake qui fait de ce morceau l’un des plus réussis du projet. Ce qui fait la force de la mixtape c’est également l’ouverture du collectif et les connexions avec les autres rappeurs. On avait vu ce qu’avait pu donner la collaboration avec le 667. Sur cette mixtape, seulement deux featurings, mais de très grande qualité : JMK$ d’abord, sur le morceau Faux Fake donc, et J-Kobb sur le morceau Safari.

Voir aussi

De gauche à droite, Azur, Gouap et Bushi

Le Pépère News a enquêté et sait de source sûre que le premier album de Lyonzon sortira en 2020 et s’appellera La PopanceEn attendant La Popance est donc un album de transition pour patienter. Autre bonne nouvelle, Gouap continuera de jongler entre production et rap.

En conclusion, l’indépendance est la principale force et la principale motivation du groupe, un aspect qui attire de plus en plus d’artistes. En espérant qu’ils aient tous l’ambition de Lyonzon. De plus, Lyonzon a la chance de compter sur des rappeurs aux flows variés et le tout fonctionne très bien ensemble. Il s’agit d’un très bon projet qui annonce du très lourd pour La Popance en 2020. À souligner aussi le très beau travail du collectif BLAKHAT sur le graphisme.

Quelle est votre réaction ?
Excited
1
Happy
1
In Love
1
Not Sure
0
Silly
1
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page