En lecture
Parcoursup victime d’un bug, l’erreur de trop ?

Parcoursup victime d’un bug, l’erreur de trop ?

Le 15 mai 2019 à 19 heures, de nombreux lycéens découvraient les premiers résultats de leurs candidatures sur la plateforme Parcoursup qui fêtait son deuxième anniversaire. Si certains ont pu valider leurs vœux dès l’ouverture de la phase d’admission, la majorité devra attendre que les listes d’attente se dégonflent et que chacun ait trouvé sa place. 

Le bug qui vient tout gâcher

Alors que l’on pensait que tout avait bien fonctionné malgré les listes d’attente à rallonge et les embouteillages au niveau des filières sélectives, le ministère de l’Enseignement supérieur s’est rendu compte d’un petit problème : plus de 400 formations ont émis des listes qui ne correspondaient pas à la capacité d’accueil des cursus. Cela concerne plus de 67 000 lycéens et étudiants.

Dans un courrier officiel du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse aux personnels de direction de tous les lycées de France, ils expliquent :

Voir aussi

Pour résumer, les formations concernées (principalement des BTS) ont confondu liste d’appel (nombre d’étudiants acceptés dans la filière) et liste d’attente. Ainsi, une formation de 50 places par exemple s’est basée sur son taux d’acceptation avec listes d’attente de l’an dernier (par exemple 175) et non sur sa réelle capacité d’accueil. Coup dur donc pour les lycéens et étudiants qui se sont retrouvés sur liste d’attente après avoir été “acceptés”.

Alors à qui la faute ? Aux premiers abords, on pourrait croire que c’est la plateforme Parcoursup qui est responsable mais beaucoup affirment que ce sont les formations qui ont mal saisi le nombre de candidats des listes d’appel. Quoi qu’il en soit, ce bug vient faire tâche alors que la plateforme avait mis en place des améliorations par rapport à l’année dernière. Il reste à espérer qu’aucun autre problème technique surgisse d’ici septembre.

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page