En lecture
Geek Days, un rassemblement de passionnés

Geek Days, un rassemblement de passionnés

Oubliez le festival de Cannes et Nabilla qui monte les marches. Amoureux de la pop culture, ce week-end, c’est à Lille que tout se passait. La 4ème édition des Geek Days dans la métropole a en effet tenu toutes ses promesses. Le Pépère News est parti à la rencontre de tous ceux qui ont contribué à cet évènement.

Les cosplays au rendez-vous

Entre nous on peut se le dire : les Geek Days, ce n’est pas seulement l’occasion de jouer à des jeux rétros ou encore aux derniers jeux du moment. Il est vrai que sans ses visiteurs passionnés et pleins de surprises, cet événement ne serait ce qu’il est aujourd’hui. De Chewbacca à Harry Potter en passant par Pikachu, cette année les cosplayeurs n’ont pas manqué d’imagination. Tout au long du week-end, ils ont défilé et montré leur talent artistique. D’autres sont restés plus discrets mais ont tout de même tenu à rester dans le thème. C’est le cas de Mélanie et Thomas, qui, pour leurs deuxièmes Geek Days, ont décidé de créer leur propre costume…

Pépère News : Êtes-vous habitués à ce genre de rassemblement ?
Mélanie et Thomas : Non, ce n’est que la deuxième fois que nous venons ici.

PN : Pourquoi êtes-vous venus costumés ? Le concours de cosplay vous intéresse-t-il ?
M&T : On s’est dit “pourquoi pas ?”, et puis c’est sympa. Après c’est notre premier cosplay, pour l’instant on teste et pour le concours on verra peut-être une autre fois.

PN : Vous êtes venus pour un thème en particulier ?
M&T : Non, non, c’est vraiment pour découvrir et profiter de toutes les expositions.

En résumé, ces cosplayeurs, si différents soient-ils, sont venus pour la même chose : se retrouver et profiter de cette ambiance conviviale.

Des artistes passionnés

Pour ces Geek Days, une cinquantaine d’artistes s’est rassemblée afin d’allier passion et métier. On pouvait y retrouver toutes sortes de choses ; peintures, objets, gadgets, vêtements en lien avec la pop culture… Pour eux, c’était aussi le moment de montrer ce qu’ils savent faire.

L’atelier de décoration et d’illustration  “Poils de Martre” était présent et en a profité pour présenter ses peintures traditionnelles réalisées à la main.

PN : Quel est le concept de votre atelier ?
Poils de Martre : On réalise des peintures sur toile sur différents thèmes, que ce soient les animaux, les films fantastiques, les super-héros, etc…

PN : C’est un passe-temps ou vous vivez de ces créations ?
PDM : Cela fait un peu plus d’un an et demi que l’on fait des salons et expositions. Au départ c’était un passe-temps, puis on essaye de vivre de notre passion.

Le Pépère News a ensuite fait la connaissance d’Élodie et son stand “Mademoiselle Koshka”. La pétillante créatrice lilloise a répondu à nos questions.

PN : Quel est le concept de votre stand ?
Mademoiselle Kashka : Je fabrique des figurines et des bijoux uniques en argile polymère souvent en rapport avec le Japon et d’autres cultures geek. Je les vends aussi dans une boutique mais surtout dans les conventions comme les Geek Days

PN : Pourquoi les Geek Days ?
MK : J’ai une petite communauté que j’ai réussi à gagner qui me retrouve maintenant tous les ans lors des Geek Days. En plus, je me sens bien dans cet événement, il représente vraiment mon univers et ce que j’aime.

Un partage avec les associations

Ce week-end était aussi le moment pour de nombreuses associations geek de montrer leur travail et de partager leur passion. Et puis, que serait un salon geek sans un stand réservé à Star Wars ? C’est dans un village Star Wars que nous avons retrouvé Michaël, Laure et Hélène, trois représentants de l’association Rebel Légion.

PN : Quel est le principe de votre association ?Rebel Légion : Nous sommes une association avec un niveau d’exigence élevé car reconnue par la licence LucasFILM. Nous nous donnons trois missions, notamment la promotion de Star Wars à travers des conventions comme les Geek Days. Mais nous récoltons aussi des fonds pour des œuvres sociales et nous rendons souvent visite aux enfants malades dans les hôpitaux.

PN : Vous êtes contents de cette édition des Geek Days ?
RL : Très contents ! Pour vous dire la vérité, nous nous n’attendions pas à autant de monde, mais c’est encore mieux. Ici on peut voir passer plein de personnes passionnées avec qui l’on partage ce que l’on aime.

Ce n’était bien sûr pas la seule licence iconique. On pouvait également retrouver le monde d’Harry Potter dans un stand marqué par la possibilité de monter dans la Ford Anglia de Ron Weasley. Clémence, représentante de l’association Tadico events offre l’occasion de louer les voitures les plus cultes de la pop culture.

PN : Pourquoi vous êtes vous lancée dans cette aventure ?
Clémence : Je suis une passionnée des films de JK Rowling. J’étais déjà dans l’entreprise avant de proposer la Anglia mais j’ai tout de suite sauté sur l’occasion quand celui-ci a présenté le projet.

PN : Êtes-vous satisfaite des Geek Days ?
C : Énormément, j’adore ce genre d’événement, ça me permet de rencontrer de nombreux passionnés et surtout de faire découvrir l’univers de Harry Potter.

La présence de nombreuses célébrités

Bien évidement, ces événements sont aussi l’occasion de rencontrer des stars du web mais aussi de célèbres acteurs. Pour cette édition, les Geek Days avaient prévu des invités de qualité, notamment le youtubeur Siphano spécialisé dans les jeux vidéo et avec qui nous avons pu échanger…

PN : Comment as-tu commencé à faire des vidéos ?
Siphano : C’est vraiment arrivé petit à petit je ne m’y attendais pas vraiment mais YouTube a donné la possibilité à de nombreuses personnes de vivre de cela, donc j’en ai profité aussi.

Voir aussi
Tinder

PN : Tu comptes continuer encore longtemps ?
S : Je me suis déjà lancé dans d’autres projets mais pour l’instant YouTube reste ma passion et je n’ai aucune envie d’arrêter.

PN : Quel effet cela fait d’avoir 2,2 millions d’abonnés à seulement 26 ans ?
S : Ça fait plaisir ! Après on ne se rend pas forcément compte car même dans ce genre de conventions on ne voit même pas un centième de notre communauté, mais je pense que ça reste une grande chance.

Mais la plus grande surprise de cette édition est surtout la venue de Franckie Muniz, acteur et héros de la très célèbre série Malcolm. Il a donné une conférence devant tous les visiteurs, curieux de revoir le petit génie le plus célèbre du monde. Il a alors répondu à certaines questions…

Que pensez vous de Lille ?
FM : J’adore cette ville, son coté accueillant et chaleureux mais surtout son animation. Je me suis baladé un petit peu dans le Vieux-Lille et j’ai vraiment été surpris par le nombre de gens dans la rue alors qu’il faisait pourtant déjà nuit depuis longtemps. Pour moi, même si je n’en ai pas vu beaucoup, c’est la meilleure ville française !

Pensez vous à un possible retour de Malcolm 13 ans après ?
FM : J’espère sincèrement que Malcom va revenir surtout pour savoir ce qu’il est devenu. Après, ça ne dépend pas forcément de moi mais de tous les fans qui peuvent montrer leur soutien et afficher leur opinion sur la possibilité d’une autre saison. Je suis sûr que les autres acteurs seraient tout aussi contents à l’idée de reconstruire cette famille.

Êtes-vous toujours en contact avec les autres acteurs de la série ?
FM : J’essaye le plus possible de garder le contact mais c’est assez difficile. C’est un peu comme vos amis de vacances, vous vous dites que vous allez vous retrouver et continuer à vous parler alors que finalement le manque de temps et notre vie à chacun nous en empêchent.

Une convention engagée

Cette année les Geek Days se sont aussi engagés dans la lutte contre les cancers de l’enfant en se ralliant à l’Institut Gustave Roussy situé à Villejuif, et premier centre de lutte contre le cancer en Europe. Tout en restant dans le thème des Geek Days, l’Institut a voulu laisser un message fort à toutes les générations confondues qui s’étaient données rendez-vous à Lille ce week-end. Nous avons donc posé quelques questions à Charlotte de l’équipe collecte de l’Institut pour en savoir plus.

PN : Que pensez-vous de votre présence aux Geek Days ?
C : Je trouve ça bien car cela nous permet de sensibiliser le jeune public. Le salon soutient notre Institut et nous a proposé d’être présent pour rencontrer les enfants et les parents, on est même surpris car les enfants sont curieux et intéressés.

PN : Quel est l’objectif ?
C : L’idée c’est de pouvoir récolter des fonds et d’avoir plus de visibilité. Pour cela, on a créé une tombola, avec des goodies et même des jeux interactifs pour essayer d’attirer le plus de monde possible. Les fonds récoltés nous serviront pour la campagne, et aider les chercheurs et les médecins. Pour y participer il vous suffit d’envoyer GEEK au 92250 ou bien de le faire sur notre site.

Avec pas moins de 25.000 personnes, les Geek Days 2019 se terminent avec un bilan positif grâce à une ambiance familiale et une passion sans équivoque.

Nous laissons le mot de la fin à Pikachu dont nous avons pu avoir une interview exclusive: PIKAPIKAPIKA PIKACHU !!! (PS : nous cherchons activement un traducteur pour comprendre ce qu’il voulait nous dire).

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page