The Umbrella Academy : un nouveau départ pour la saison 2

The Umbrella Academy saison 2

La saison 2 de The Umbrella Academy, série Netflix à succès adaptée des comics du même nom, est sortie le 31 juillet 2020. Trop occupés à vous prélasser au soleil, vous n’avez pas encore replongé dans les aventures de Vanya, Cinq et toute la clique ? Voici l’avis d’une fan qui, je l’espère, vous donnera envie de rallumer votre télé.

Une saison 1… bis ?

Sortie en février 2019, la première saison de The Umbrella Academy dressait le portrait de six personnages principaux : Luther, Diego, Allison, Klaus, Cinq et Vanya Hargreeves, respectivement numéro 1, 2, 3, 4, 5 et 7. Pour empêcher la fin du monde provoquée par Vanya (Ellen Page), Cinq entraine ses frères et soeurs dans le passé.

The-umbrella-academy
Affiche de la Saison 2 de The Umbrella Academy © Netflix

La saison 2 débute à ce moment. Suite à une erreur de Cinq, la fratrie est téléportée à Dallas, dans les années 60, à des dates différentes. Cinq arrive en dernier, en 1963, et découvre un paysage étrange : c’est l’apocalypse, provoquée par une guerre nucléaire. Il décide de revenir dix jours plus tôt, afin de réunir sa famille pour empêcher cette nouvelle fin du monde dont il ne connaît pas la cause.

A priori, cette deuxième saison ressemble beaucoup à la première. Cinq réunit ses frères et sœurs pour arrêter la fin du monde, ils se demandent si Vanya en est une nouvelle fois la cause, et ils sont toujours poursuivis par des tueurs. Mais cette impression de déjà-vu est volontaire, et très bien menée par les réalisateurs, qui nous font nous demander si les héros vont reproduire inlassablement les mêmes erreurs. Finalement, on est agréablement surpris : les nombreux twists qui surviennent rapidement permettent d’oublier cette sensation de redite, et ce retour dans le passé est un nouveau départ pour nos personnages. Cette seconde chance leur permet de commencer une nouvelle vie, mais aussi d’apprendre de leurs échecs pour gagner en maturité.

Un nouveau départ

THE UMBRELLA ACADEMY ROBERT SHEEHAN as KLAUS HARGREEVES
The Umbrella Academy © Netflix

Téléportés dans les années 60, à des dates différentes, les personnages sont obligés de reconstruire leur vie et de s’adapter à cette ancienne société – qui fait parfois tristement écho à notre époque actuelle. Ainsi, Allison s’engage dans la lutte pour les droits civiques des Noirs, Klaus fonde une secte, Diego veut sauver le Président Kennedy. Ces intrigues secondaires apportent de la consistance à l’histoire et de la profondeur aux personnages, qui, confrontés à de nouvelles adversités, gagnent en autonomie et en maturité. En effet, les Hargreeves sont toujours aussi brisés psychologiquement, notamment par le souvenir de leur père, mais ils parviennent cette fois-ci à s’aider mutuellement. Le personnage de Vanya, qui était auparavant la plus instable, apprend à maîtriser ses émotions et ses pouvoirs.

C’est aussi un nouveau départ pour les showrunners : là où la saison 1 manquait de rythme et comportait trop de longueurs, les nouveaux épisodes ont été raccourcis (45 minutes au lieu de 60), supprimant ainsi les dialogues inutiles et apportant une fluidité nouvelle.

Plus de maîtrise

Finalement, The Umbrella Academy a gardé les éléments de son succès, et tout comme ses personnages, a appris de ses erreurs. Si la deuxième saison est moins déjantée que la première, elle est surtout plus maîtrisée. On rit toujours autant de ces anti-héros looser et parfois un peu idiots, on frémit devant les scènes d’actions plus spectaculaires et devant les nouveaux méchants – un trio de Suédois excentrique et sanglant. Pour finir, cette saison parvient enfin à trouver l’équilibre entre drame, comédie et action.

L’alchimie entre les acteurs, plus à l’aise dans leurs rôles, se ressent également. Ellen Page nous fait superbement ressentir les émotions de Vanya, personnage à la fois sensible et redoutable qui s’affirme au fil des épisodes. Aidan Gallhager (Cinq) est définitivement la star de la série : son rôle d’adulte dans un corps d’enfant est joué à merveille, et on se délecte des répliques cinglantes qu’il lance à ses frères et sœurs. Même le personnage de Ben, pourtant décédé, est davantage affirmé dans cette nouvelle saison : il apprend à exister au travers de Klaus. Ce dernier est d’ailleurs toujours aussi loufoque, transformé en gourou de secte.

The Umbrella Academy season 2
The Umbrella Academy © Netflix

Bref, la saison 2 de The Umbrella Academy vaut le détour et se savoure du début à la fin. Le visuel des épisodes est très réussi, et la musique, succession de tubes intemporels comme Sunny de Boney M. ou de reprises comme Hello d’Adèle (version suédoise) est très bien exploitée.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
1
J'ai hâte !
2
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
1
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre