En lecture
L’adaptation de Dune, l’un des films les plus attendus de 2020

L’adaptation de Dune, l’un des films les plus attendus de 2020

Timothée Chalamet et Rebecca Ferguson dans le film Dune

Le cycle de Dune de Frank Herbert est considéré par les amateurs de science-fiction comme l’un des plus grands chefs-d’oeuvre littéraires du genre, auquel ils vouent, depuis sa publication en 1965, un véritable culte. C’est dire la prise de risque qu’a toujours constitué tout projet d’adaptation cinématographique de ce monument adulé par ses fans. Malgré quelques tentatives d’adaptations portées par des artistes de très grands talents comme Alejandro Jodorowsky au milieu des années 70 ou David Lynch en 1984, tous les amateurs attendent encore aujourd’hui l’adaptation idéale qui saura retranscrire brillamment à la fois la chair et l’esprit de cette œuvre majeure.

Dans l’histoire des adaptations cinématographiques, Dune n’a pour l’heure jamais réussi à aucun de ses prétendants. Frank Herbert les jugeait sévèrement comme des échecs, et Alejandro Jodorowsky lui-même reconnaissait récemment que l’œuvre était probablement trop complexe, trop riche et trop littéraire pour le format classique du cinéma. Conjurant cette malédiction, en 2016, Legendary Entertainement rachète les droits d’adaptation de Dune et engage dans la foulée le réalisateur Denis Villeneuve.

Prendre le risque d’adapter un chef d’œuvre littéraire culte

C’est à l’adolescence que Denis Villeneuve découvre le roman Dune de Frank Herbert. Coup de foudre immédiat, et désir jamais abandonné depuis de l’adapter au cinéma. C’est en 2019 qu’il se lance officiellement dans la troisième adaptation cinématographique qu’aura connu l’œuvre. Pour ne pas décevoir ses propres attentes comme celles du public, Denis Villeneuve s’est donné tous les moyens pour recréer le chef d’œuvre d’Herbert.

Concernant les décors, une grande partie du tournage du film s’est déroulée dans le magnifique paysage désertique du Wadi Rum en Jordanie. Ce désert est connu pour ses canyons, ses falaises de pierre, ainsi que son sable rouge. Il a été utilisé par de nombreux réalisateurs pour des tournages comme Star Wars ou Seul sur Mars. Pour garder le côté le plus naturel et le plus vivant possible, le parti-pris du réalisateur a été d’éviter de tourner sur fond vert, dans le but de laisser transparaître à l’écran l’immensité et la majestuosité du désert.

Côté casting, il a constitué une équipe exceptionnelle avec le jeune Timothée Chalamet dans le rôle de Paul Atréides, Oscar Isaac et Rebecca Ferguson qui interprètent respectivement le père et la mère de Paul, Jason Momoa et Josh Brolin, qui incarnent les mentors du jeune homme, ainsi que Charlotte Rampling, Javier Bardem, Stellan Skarsgård, etc. Pour l’accompagnement musical, il a été confié au grand compositeur allemand Hans Zimmer, connu entre autres pour ses partitions de la musique de Pirate des Caraïbes, Inception, Interstellar, Sherlock Holmes, et qui a déjà collaboré avec D. Villeneuve pour Blade Runner 2049.

La conquête de l’épice

En l’an 10 191, le jeune Paul Atréides entame la conquête de la planète Arrakis pour assurer l’avenir de sa famille et de son peuple. Cette planète s’avère être la plus dangereuse de l’univers, mais aussi la plus convoitée pour son épice, ressource aussi rare qu’indispensable à la survie dans l’empire galactique. Elle apporte la capacité de prolonger la vie et de voyager dans l’espace. Seuls ceux qui sauront combattre la peur survivront sur cette terre où des forces maléfiques se disputent le contrôle de la planète.

Un avant-goût d’Arrakis

Mercredi 9 septembre, le studio Legendary Pictures a partagé les premières images prometteuses du long-métrage. Malheureusement, en raison des conditions sanitaires actuelles, et compte-tenu de l’enjeu économique majeur pour un film qui ne peut se permettre le moindre échec commercial, la date de sortie est repoussée au 1er octobre 2021. Il devait en effet être diffusé initialement le 23 décembre 2020 dans les cinémas français. Pour nous faire patienter, les éditions Robert Laffont ont décidé de sortir une réédition du roman de Frank Herbert le 1er octobre 2020 comprenant une préface de Denis Villeneuve et Pierre Bordage, et une postface de Gérard Klein.

Lors d’une interview, Denis Villeneuve s’est confié sur le fait que Dune sera une adaptation en deux volets. Le long-métrage qui sortira début octobre prochain ne sera que la première partie de l’adaptation du roman. Ce choix s’est opéré dans le but de respecter un maximum le livre original. Cette décision permettra également de ne produire qu’un seul film si celui-ci ne rencontre pas le succès espéré.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
1
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

On recrute des community managers / chargés de communication !

X
Pépère News

GRATUIT
VOIR