En lecture
#MetGala2019 : retour sur les tenues les plus surprenantes

#MetGala2019 : retour sur les tenues les plus surprenantes

Ce lundi 6 mai 2019 s’est déroulé à New York l’événement le plus important pour l’industrie de la mode, j’ai nommé le MET Gala.

Le MET est un gala et une célébration d’ouverture à thème ayant lieu chaque année, depuis 1948, afin de collecter des fonds pour l’exposition de mode annuelle au Metropolitan Museum of Art de New York. Présidé depuis 1995 par la rédactrice en chef de Vogue, Anna Wintour, les fonds sont donc destinés au Anna Wintour Costume Center.

Le MET Gala est alors l’occasion chaque année pour les créateurs de laisser libre court à leur imagination en habillant les invités qui traverseront le tapis rouge selon le thème de l’année. Pour cette édition, Anna Wintour a désigné Lady Gaga, Serena Williams, Alessandro Michele ainsi qu’Harry Styles pour présider l’événement à ses côtés. Le thème choisi, “Camp : Notes on Fashion” s’inspire de la culture drag. Il fait honneur à l’essai de Susan Sontag sorti en 1964, Notes on camp où elle décrit ce style comme “l’amour de ce qui n’est pas naturel : l’artifice et l’exagération“.

Retour sur les tenues les plus étonnantes pour la 71ème édition de la soirée la plus prestigieuse du monde de la mode.

Lady Gaga

Fidèle à elle-même, la nouvelle star de cinéma en a étonné plus d’un en exhibant pas moins de quatre tenues lors de son étonnante prestation sur le tapis rose ! Toutes signées Brandon Maxwell.

 

Serena Williams

Assumant son rôle de co-présidente de la soirée, la tenniswoman s’est affichée dans un total look fluo très tape-à-l’oeil, osant la paire de Nike en contraste avec sa robe Versace.

 

 

Harry Styles et Alessandro Michele

L’ex One-D s’est montré plutôt sobre par rapport aux tenues de scène qu’il a pu porter lors de sa dernière tournée. Cependant, il a misé sur le look androgyne avec sa combinaison transparente en tulle signée Gucci, boucles d’oreilles à l’appui, et ça marche ! Il est d’ailleurs arrivé aux côtés du couturier partenaire de la nouvelle exposition du MET, avec Gucci, Alessandro Michele

Billy Porter

Habillé par The Blondes, Billy Porter ne déçoit pas. Reflétant à lui seul l’excès, l’acteur de Pose n’y est pas allé de main morte. Après une entrée remarquée, il dévoile une combinaison dorée ainsi que des ailes de 3 mètres ! Les chaussures sont de Giuseppe Zanotti.

Katy Perry

Habillée d’une robe brodée de cristaux Swarovski créée par Jeremy Scott pour Moschino, la star originale habituée du MET a encore frappé fort en venant habillée en Chandelier. Référence à La Belle et la Bête ou simple excentricité? Ce qu’on peut dire c’est que la star ne s’est pas arrêtée là puisqu’elle est arrivée à l’after-party en burger géant.

Zendaya

Accompagnée de son styliste Law Roach sur le tapis, l’actrice n’a pas manqué de se faire remarquer ! En effet, les deux ont livré une véritable performance, Law jouant marraine la bonne fée et faisant tournoyer sa baguette fumante afin d’illuminer la robe Tommy Hilfiger de sa Cendrillon sous les yeux des photographes. Petit plus : dans son rôle jusqu’au bout, Zendaya a laissé sa pantoufle de verre sur le tapis rose. Un véritable clin d’oeil à Disney chez qui l’actrice a débuté sa carrière en 2010. Petit hic : le coup de la robe enluminée avait déjà été fait par Claire Danes en 2016…

Ezra Miller

Considéré comme l’homme le plus queer d’Hollywood, Ezra Miller a pour habitude de défier les identités de genre. L’acteur détruit à nouveau les stéréotypes qui y sont liés avec sa tenue Burberry créée par Riccardo Tisci. Sa tenue mise d’ailleurs beaucoup sur son maquillage réalisé par Mimi Choi, lui offrant cinq yeux supplémentaires.

Jared Leto

Véritable icône du MET Gala, Jared Leto nous offre chaque année ses plus belles prestations, respectant toujours au mieux le thème. Le chanteur de Thirty Seconds to Mars était cette année habillé par Alessandro Michele (voir plus haut). Sa tenue, signée Gucci, est d’ailleurs une référence au défilé de la marque lors de la semaine de la mode à Milan en février 2018, où les mannequins défilaient avec une reproduction de leur tête dans leurs mains.

Janelle Monae

Portant une tenue tout droit sortie de l’art surréaliste (notamment inspirée de Picasso et Dali), Janelle Monae a foulé le tapis rose avec un chapeau défiant les lois de la gravité ! Signée Christian Siriano.

 

 

Hamish Bowles et Ryan Murphy

Habillé par la Maison Margiela, Hamish Bowles (rédacteur en chef européen de Vogue), a défilé sur le tapis dans une tenue de dandy psychédélique faisant tout à fait honneur au thème. Le tout relevé par sa couleur de cheveux. En ce qui concerne Ryan Murphy, le père d’Amercian Horror Story porte une tenue inspirée d’un costume de Liberace (pianiste et showman, grande figure américaine) appelé « King Neptune ». Créée par Christian Siriano, la cape sertie de perles de la tenue a pris deux mois à elle seule pour être confectionnée.

Kylie et Kendall Jenner

Habillées de robes Versace, c’est la première fois que les deux soeurs semblent respecter le thème. En violet avec de grandes manches extravagantes pour l’une et en orange flamboyant pour l’autre, elles n’ont pas manqué d’attirer l’attention !

Voir aussi

 

Darren Criss, Michael Urie et Cody Fern

Nombreux sont les hommes à avoir joué le jeu cette année. Parmi eux on compte Darren Criss, acteur de Glee, qui est l’un des rares à avoir osé le make up. Habillé par Balmain, l’esprit Camp réside dans la veste. Pour Michael Urie, c’est un 2-en-1 proposé par Christian Siriano (décidément, le créateur s’est donné pour ce gala !), mêlant tenue féminine et masculine, ce qu’on peut dire, c’est que c’est original. Pour son premier MET, Cody Fern a frappé fort en affichant une tenue totalement loufoque signée par Maison Margiela. Connu pour ses looks un peu excentriques et efféminés sur les tapis rouges, l’acteur ne déçoit pas.

Lupita Nyong’o et Cara Delevingne

Habillée aux couleurs de l’arc-en-ciel, l’actrice de Black Panther a attiré les regards avec sa tenue fluo signée Versace et sa coiffure vertigineuse. Son coiffeur a d’ailleurs expliqué que celle-ci représentait le “black power” : à rien ne sert de coiffer un bel afro (d’où les peignes coincés dedans). Ces couleurs s’invitent également dans les vêtements de l’ancienne mannequin habillée par Dior et portant une cane en cristaux Swarovski. Elle porte une coiffe tout à fait originale mêlant bananes, dentiers et globes oculaires.

Emily Blunt, Priyanka Chopra et Lily Collins

Habillée en doré de la tête aux pieds, Emily Blunt doit sa tenue à Michael Kors. La robe full-sequins et les détails de celle-ci comme ceux de ses accessoires sont remarquables. Celle qui a également marqué le tapis rose cette année, c’est Priyanka Chopra, revisitant le personnage du Chapelier Fou. Son maquillage et sa robe effet métallique la rendent sublime, tout en entrant dans l’esprit “camp”. Sa tenue est signée Dior. Lily Collins, qui s’était déjà fait remarquer l’année dernière est venue dans une robe Salvatore Ferragamo. Le tout étant un hommage au look de Priscilla Presley le jour de son mariage avec Elvis, bien que l’on pourrait y trouver une ressemblance avec Lana Del Rey. Les bijoux qu’elle porte (collier, boucles d’oreilles) sont de Cartier.

Cardi B

Arrivée sur le tapis rose emportant avec elle sa robe de 3 mètres, Cardi B a rendu honneur aux menstruations selon son créateur. Dans une tenue signée Thom Browne, pas moins de six personnes ont été nécessaires afin de porter sa traîne. 

Malgré le spectacle offert par ce défilé de créations réunies autour d’un thème, on a pu observer de nombreux flops comme les tenues de Kristen Stewart, Shawn Mendes, Zoë Kravitz, Alicia Keys, Nicki Minaj, Hayley Bieber, des soeurs Olsen, Rami Malek, Gal Gadot, Richard Madden, Chloë Moretz, Emma Stone, Halsey, Miley Cyrus et Liam Hemsworth…
Cependant, la palme d’or revient à Kanye West qui, après tant d’années, n’a toujours pas compris le but de la soirée…

 

Léa Lemaire

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page