Comment observer l’éclipse solaire du 10 juin à Lille ?

Phase partielle de l'éclipse solaire en 2017, aux Etats-Unis. Photo de Julien Totems ; tous droits réservés.

Le 10 juin prochain, la Lune s’immiscera entre le Soleil et la Terre, occasionnant une éclipse solaire que vous pourrez observer depuis Lille. En fait, il devrait même s’agir de l’un des meilleurs spots en France.

Il va falloir sortir ses lunettes de protection, sa bière, et son transat. Le 10 juin prochain, un spectacle peu commun et toujours impressionnant vous attend : celui d’une éclipse solaire. Par chance, elle tombe à l’heure de la pause dej’. S’il ne s’agit pas de “l’éclipse du siècle”, puisque seulement 10% du disque solaire devraient être occultés, le spectacle ne devrait pas moins en rester captivant.

Attention : n’observez jamais le Soleil directement avec les yeux ou à travers un instrument qui n’est pas conçu pour, au risque d’endommager gravement votre oeil. Pour connaître toutes les précautions à prendre, consultez la section “Comment observer l’éclipse du 10 juin prochain ?“.

Qu’est-ce qu’une éclipse ?

L’éclipse à laquelle nous assisterons jeudi 10 juin est une éclipse solaire annulaire partielle. En d’autres termes, la Lune viendra s’interposer du fait de son orbite (la trajectoire qu’elle décrit autour de la Terre) entre notre planète et le Soleil. Ainsi, la Lune passe devant le Soleil qui apparaît alors plus ou moins masqué !

Schéma d'une éclipse solaire. A des fins de vulgarisation, les échelles de taille et de distance ne sont pas respectées, de même que certains principes physiques qui ne rentrent pas en jeu dans l'apparition d'une éclipse. Infographie Quentin Saison
Schéma d’une éclipse solaire. À des fins de vulgarisation, les échelles de taille et de distance ne sont pas respectées, de même que certains principes physiques qui ne rentrent pas en jeu dans l’apparition d’une éclipse. © Quentin Saison

Mais pourquoi qualifie-t-on cette éclipse de “partielle annulaire” ? Annulaire signifie que même à son “meilleur point d’obsevation”, l’endroit sur Terre où l’éclipse sera le plus visible, le Soleil n’est pas totalement obstrué ; une sorte d’anneau reste visible autour de la Lune. Ce phénomène est dû à la distance entre le Soleil et la Lune. En effet, la Lune est bien plus petite que le Soleil : près de 400 fois. Si elle semble faire la taille du Soleil lorsqu’elle lui passe devant dans des situations d’éclipse, c’est parce que sa proximité avec la Terre la fait paraître bien plus grande que notre étoile. Néanmoins, la distance entre la Terre, le Soleil, et la Lune varie de manière régulière, en fonction des orbites décrites par chacun de ces astres. Par conséquent, la Lune n’a pas toujours l’air plus grosse que le Soleil : c’est le cas de l’éclipse annulaire qui aura lieu de 10 juin.

Enfin, si cette éclipse est dite partielle depuis la France, c’est que vous ne verrez pas le Soleil totalement caché. En fait, depuis Lille, l’astre ne sera caché par la lune “que” d’environ 10%, au maximum de l’éclipse.

Comment observer l’éclipse du 10 juin prochain ?

L’éclipse du 10 juin sera particulièrement intéressante au nord du globe, autour du Canada, de l’Arctique, du nord-est de la Sibérie… Néanmoins, les Lillois ne seront pas en reste, puisque l’éclipse sera a priori visible entre 10h et 13h. Elle sera à son maximum aux alentours de 12h, pile à l’heure pour la pause repas : même si vous bossez jeudi, vous pourrez en profiter ! Si vous voulez être sûr de ne pas la louper, regardez haut dans le ciel, vers le sud-est. C’est là que se trouvera le Soleil. Vous pouvez vous assurer à l’avance d’avoir un point de vue correct sur la zone. Et si vous voulez être sûr de ne pas passer à côté de la plus belle partie du spectacle, positionnez-vous dès midi.

Observer éclipse solaire du 10 juin 2021

En revanche, faites attention ! Regarder le Soleil directement avec les yeux, même en cas d’éclipse, peut s’avérer dangereux. Et c’est encore pire si vous utilisez des instruments d’observation comme des jumelles ou un téléscope, qui ont pour effet de faire converger une plus grande quantité de lumière sur votre rétine. Si vous ne voulez pas finir comme Donald Trump, pensez-donc à utiliser des moyens détournés pour profiter du phénomène astronomique. La meilleure option est d’acquérir une paire de lunettes dédiée à l’observation des éclipses – vos Ray-Ban ne feront pas l’affaire. Pour cela, comptez au moins 3 euros hors frais de port en passant par une boutique spécialisée. Vous pouvez également passer par des marketplace comme Amazon : faites néanmoins très attention au produit que vous choisissez. Si vous n’avez pas le temps (ou les moyens) d’acquérir une paire de lunettes, vous pouvez également recourir à un sténopé, que vous fabriquerez gratuitement en moins de deux minutes.

Enfin, si vous souhaitez immortaliser le moment, évitez de laisser votre appareil photo ou votre téléphone orienté longtemps vers le Soleil si vous ne disposez pas de filtre adapté. Les capteurs photographiques, à l’image de votre rétine, sont fragiles et pourraient être dégradés. De même, si vous disposez d’un boîtier reflex, n’utilisez pas le viseur mais l’écran pour faire vos réglages : le problème est le même que dans le cas de jumelles ou de lunettes. Néanmoins, n’hésitez pas à immortaliser ce bel évènement et à nous partager votre photo sur les réseaux sociaux en nous taguant ! La prochaine éclipse solaire ne surviendra, en France, qu’en octobre 2022…

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
2
J'ai hâte !
1
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
1
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

On vous parle des élections régionales et départementales des 20 et 27 juin !

X
Pépère News

GRATUIT
VOIR