En lecture
Le LOSC se qualifie en quart de finale de la Coupe de France féminine

Le LOSC se qualifie en quart de finale de la Coupe de France féminine

Ballon de Football sur un terrain, ici pour illustrer l'article sur la rencontre entre le LOSC (les Dogues) féminines

Le dimanche 28 janvier, l’équipe de football féminine du Lille Olympique Sporting Club (LOSC) affrontait l’équipe féminine de l’Olympique de Marseille (OM), 1ère du championnat de Division 2, sur le terrain Annexe 1 du Stadium Lille Métropole à Villeneuve d’Ascq.  Ce match était important pour les joueuses du LOSC, qui cherchaient à se redonner confiance au vu de leur position d’avant-dernières dans le classement de D1 Arkema.

À l’issue de ce 8e de finale de la Coupe de France féminine, les filles du LOSC ont remporté leur ticket pour les quarts de finale, et rejoignent les autres équipes qualifiées, soit le PSG (Division 1), le Paris FC (D1), Fleury (D1), Montauban (D2), l’OL (D1), Le Puy En Velay (D3) et l’autre équipe nordiste, le RC Lens (D2). Retour sur un match durant lequel, privées d’Amandine Henry, les Lilloises n’ont pas perdu le Nord.

5 buts en première mi-temps…

Durant les premières minutes de jeu, l’équipe marseillaise s’est montrée agressive, et a bénéficié d’une excellente occasion, lorsque leur attaquante Ashley Clark s’est retrouvée face à la gardienne lilloise, mais c’était sans compter sur le retour défensif de Magou Doukouré. À la 8ème minute de jeu, sur le premier corner concédé par les Marseillaises, c’est la Lilloise Julie Pian qui, positionnée au premier poteau, inscrit le premier but de la partie en déviant le ballon du pied au fond des filets marseillais. Cependant, les Lilloises n’auront mené au score que quelques minutes, car les Marseillaises ont égalisé à la 15ème, sur un coup franc de la capitaine marseillaise Ashley Clarck. Elle est venue chercher la tête d’Anaëlle Tchakounté, oubliée par la défense lilloise au second poteau, pour déposer le ballon dans la cage lilloise.

Les Lilloises ont failli reprendre leur avance avec un tir de Julie Rabanne (20ème minute), qui a touché la transversale du but gardé par Anaïs Hatchi, la gardienne de l’Olympique de Marseille. Celle du LOSC, Taylor Beitz, a évité aux Dogues d’être menées au score avec une sortie aux 18 mètres pour dégager le ballon à la 21ème minute. À quelques minutes d’intervalle, un contre son camp malchanceux de la joueuse de l’OM, Mbayang Sow, a permis aux Lilloises de repasser devant (2-1). La joueuse américaine et passeuse décisive sur le but précédent de l’OM, Ashley Clarck, est rapidement venue – à la 25ème minute-neutraliser l’écart de buts.

Les dogues ont ensuite réagi en menant une phase offensive, mais elles n’ont pas réussi à la concrétiser, fautes de frappes non cadrées et d’une défense marseillaise la plupart du temps bien en place. S’en est suivie une période équilibrée entre les deux équipes, avec des occasions et des erreurs défensives. Il aura fallu attendre jusqu’à la 44e minute pour que le score se débloque en faveur du LOSC. Une première tentative de Maïté Boucly qui s’est heurtée au poteau a permis que la balle soit reprise par l’attaquante Anaïs Ribeyra arrivée côté gauche (3-2).

À moins d’une minute avant la mi-temps, la défenseuse Magou Doucouré a créé une légère frayeur à ses partenaires et aux supporteurs lorsqu’elle est mal retombée suite à un duel avec la joueuse marseillaise. Elle a cependant rassuré les inquiets en retournant quelques minutes après sur la pelouse.

…contre un seul en deuxième

La deuxième mi-temps aura été bien moins riche en buts. Jusqu’à l’heure de jeu, quelques occasions se sont présentées pour les deux équipes, la plupart timides, mais les plus franches ont été captées par les gardiennes parfaitement positionnées.

Le soleil avait beau donner un avantage aux marseillaises en étant en face des lilloises, l’équipe de l’OM n’a pas réussi a égaliser, malgré un coup franc indirect à la 65ème minute qui a fini dans les gants de la portière des Dogues Taylor Beitz. C’est un doublé d’Anaïs Ribeyra, qui est venue inscrire un but de la tête (73e),  creusant le score en faveur de la formation lilloise (4-2).

Si il y a eu moins de ballons mis au fond, il y a cependant eu plus de fautes commises pendant cette seconde période. Quelques minutes après, le but du LOSC,  l’arbitre de la rencontre a sorti le premier carton de la partie (jaune) à la suite d’une faute de la numéro 9 de l’OM Mama Diop. Le second, c’est la milieu de terrain du LOSC Aurore Paprziki qui en a écopé pour une faute sur le côté droit, près de la ligne médiane à la 87ème minute. Sur ce plan de la rencontre, un partout.

Malgré la ténacité des Marseillaises qui ont tout tenté pour réduire l’écart du score en fin de rencontre, la défense de la formation lilloise a tenu jusqu’au coup de sifflet final. Les nordistes se qualifient donc pour les quarts de finale de la Coupe de France, qui se dérouleront mi-février.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
0
Joyeux
1
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0

Auteur/Autrice

Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.