En lecture
Les Musées de la MEL #1 : La Piscine de Roubaix, une sortie immanquable

Les Musées de la MEL #1 : La Piscine de Roubaix, une sortie immanquable

Fan de culture et de musées ? Le Pépère News est là pour vous et vous emmène faire le tour des musées de la MEL. On vous donne toutes les clefs pour occuper vos dimanches ou frimer auprès de vos proches parce que vous avez vu LA dernière expo en vogue.

À seulement quelques dizaines de minutes du centre ville de Lille en transports en commun, le musée de la Piscine de Roubaix n’attend que vous !
L’idée de vouloir passer une journée ou un après-midi à Roubaix en surprendrait plus d’un, et pourtant ! Ce serait en effet rater de nombreuses opportunités que de ne pas y aller, surtout quand la ville abrite un musée tel que celui-ci.

Un lieu incroyable 

Le lieu était auparavant une piscine, d’où le nom, et fut converti en musée en 2001. Ainsi, depuis quasiment vingt ans, les Roubaisiens profitent d’une autre manière de ce haut lieu au style art déco. 

Crédit photo: Valentin Maio

L’architecture est impressionnante, tous les traits spécifiques de la piscine ont été conservés, ce qui donne une atmosphère particulière au bâtiment. L’immersion est complète, des pistes audio visent à recréer les bruits d’une piscine, et une douce odeur de chlorine flotte dans l’air. Un bassin a même été installé au centre de la grande salle, et des lumières colorées émanant des fenêtres se reflètent sur l’eau. Tout cela crée une atmosphère spéciale, et l’on se sent comme transporté dans les années vingt.

Il est aussi possible de déambuler dans les vestiaires, autour de l’eau, ce qui rajoute du charme à l’endroit… Finalement, l’architecture en elle-même suffirait à justifier une visite là-bas !

C’est cependant loin d’être le seul avantage du musée. Les œuvres exposées sont extrêmement diverses, ce qui permet de ravir tout un chacun. Des sculptures de Camille Claudel côtoient donc des œuvres de Bussy. Peintures, céramiques, textiles ont la part belle. L’accent est tout de même mis sur l’art local. On retrouve par exemple une exposition sur le textile du Nord de la France ou encore des peintures de paysages de la région. Toutes ces œuvres sont sublimées par la lumière et le soin porté aux salles d’exposition. 

Voir aussi

De plus, les expositions temporaires changent régulièrement, apportant un vent de nouveauté au lieu d’exposition. 

Crédit photo: Valentin Maio

En pratique

L’entrée du musée et de son exposition permanente coûte six euros en tarif réduit, neuf si l’on y ajoute l’exposition temporaire. Il est également gratuit tous les vendredis pour les étudiants, et pour tous le premier dimanche de chaque mois.
Le métro et le tramway desservent l’endroit, pas de tracas à se faire au niveau des transports. Un restaurant est attenant au musée, il est donc possible d’y manger ou simplement d’y boire un café entre amis ou en famille après une visite. 

Visiter ce musée est véritablement l’activité parfaite pour égayer un mercredi après-midi, pluvieux ou non. Il ne faut pas passer à côté ! 

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
2
In Love
3
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page