En lecture
Odezenne chauffe le Splendid

Odezenne chauffe le Splendid

Mercredi 27 novembre, 20h00. Des groupes d’amis arrivent. Les cigarettes se fument et les bières se vident dans l’ancien cinéma du Splendid. Retour sur l’excellente prestation d’Odezenne.

Les guests, cinq garçons du nom de GLAUQUE prennent place sur scène. Des bavardages disséminés auraient pu les déconcentrer. Mais il leur aura juste fallu d’un seul accord pour capter l’attention de la salle entière. Bam, une vague de basses résonne dans les corps de chacun et scotche le public.

Le paradis des synthés sur scène, deux voix porteuses d’un lyrisme imprenable, un pad à la place d’une batterie, une table de mixage et c’était fait. Des beats entraînants combinés à l’énergie du groupe ont chauffé la salle comme jamais. Les corps commençaient déjà à se mouvoir et les commentaires positifs à fleurir. Style simple mais percutant. Alors hop hop, on les ajoute à sa playlist Deezer ou Spotify.

Odezenne chaud comme la braise

Après le passage des invités, les self-made men arrivent sur scène acclamés comme jamais par un public très hétérogène. Une bouteille d’alcool disposée près de la batterie pour la forme, Mattia Luccini s’installe au synthé, le batteur prend place et c’est parti pour un concert qui ne finira jamais. Dès les premières notes, la fosse chante en chœur avec les douces voix d’Alix Caillet et de Jacques Cormary. Ces derniers, véritables piles électriques, remplissent la scène sans problème en dansant sous le feu des projecteurs, fruit d’un travail de jeux de lumières impressionnant.

Voir aussi
Voyou Pernot Festival

Crédit photo: Luca Puliga

Les esprits et les corps s’échauffent au rythme de Souffle le ventAu Baccara, Bleu Fuchsia ou encore Je veux te baiser. Une vague de sourires assaille la salle pendant tout le concert. Les applaudissements et les encouragements tournent en continu. Le show fut tellement apprécié qu’à la demande du public, les 3 Bordelais sont revenus interpréter un morceau. Puis un autre. Puis encore un autre. On a arrêté de compter passé la sixième fois.

Quittant la scène dans le même brouhaha qu’à leur arrivée, ils précisent tout de même qu’ils seront de retour dans trois ans dans la métropole Lilloise. Et comme ils sont très cool et proches de leur public, ils se sont livrés à une séance tchatche, dédicace et photos. Vraiment sympa les gars.

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page