En lecture
WandaVision, la sitcom version Marvel

WandaVision, la sitcom version Marvel

Affiche WandaVision

WandaVision, c’est la première série originale des studios Marvel, sortie le 15 janvier sur la plateforme de streaming Disney+. Une série de neuf épisodes, dont deux sont déjà sortis, qui se concentre sur les personnages de Wanda Maximoff et Vision, déjà apparus dans les films de la société de production américaine. On y suit le couple qui s’installe dans le quartier chic de West View. Un couple qui veut se montrer normal alors que Wanda et Vision possèdent des pouvoirs.

La mini-série est une sitcom, série télévisée à dominante humoristique, qui mêle deux super-héros du MCU (Univers cinématographique Marvel) avec un environnement cliché des banlieues chics. De quoi étonner et surprendre les habitués de l’univers Marvel, plutôt marqué par des scènes d’action spectaculaires. On y retrouve pourtant Elizabeth Olsen et Paul Bettany qui jouaient déjà respectivement les rôles de Wanda et Vision dans les Avengers. Le lien entre la série et les films est donc bel et bien présent malgré un déroutant changement d’ambiance entre les deux.

Une sitcom américaine à travers les époques

Dès les deux premiers épisodes, qui sont déjà sortis sur Disney+, WandaVision installe le décor d’une sitcom américaine classique, au premier abord. En effet, le style de comédie de situation (sitcom) est identifiable dès les premiers instants avec cette volonté de faire rire à partir de situations de la vie quotidienne. Ainsi, Wanda et Vision jouent le couple modèle et commencent à rencontrer leurs nouveaux voisins, le tout agrémenté de rires en fond sonore, traditionnels des sitcoms. Le jeu des acteurs avec un ton légèrement exagéré est également typique de ce genre de série. On retrouve aussi les clichés d’un quartier chic américain, avec cette assemblée de femmes au foyer qui se réunissent pour faire vivre West View et papoter.

Les deux premiers épisodes sont en noir et blanc et on voit que l’intrigue évolue au fil des époques avec les costumes et le générique qui changent. Le deuxième épisode se finit d’ailleurs par l’apparition de la couleur, qui annonce donc un troisième épisode dans une époque plus récente. Les fans de sitcom seront ravis, mais sûrement surpris de la tournure que prendront les prochains épisodes qui semblent plus vouloir s’ancrer dans l’univers Marvel. La série peut cependant être regardée sans avoir vu les précédents films de la franchise, comme l’a précisé le producteur de la série Kevin Faige.

Une ambiance étrange qui annonce l’univers Marvel

Ces changements d’époque inexpliqués ne sont pas les seuls éléments déroutants de ces deux épisodes. Les pouvoirs que détiennent les personnages principaux, même s’ils tentent maladroitement de les cacher, annoncent évidemment que l’on n’est pas face à une sitcom habituelle. Certains passages mystérieux viennent également attirer l’attention. Même si ces moments ne sont que rares et ne viennent perturber que momentanément les personnages, cela annonce une intrigue intéressante qui va garder le public, curieux d’en comprendre plus.

Les fidèles du MCU seront donc heureux de creuser l’histoire de Wanda et Vision, deux Avengers qui n’auront pas droit à leur propre film. Pour ravir les adeptes des films, la série réserve d’ailleurs quelques détails en référence aux Avengers, avec des sortes de coupures publicitaires en milieu d’épisode. Ces pubs sont à la fois un rappel à l’univers originel des personnages, tout en s’ancrant dans le cliché télévisuel des années 50-60. Un mélange tout à fait représentatif de WandaVision. Une série originale qui déconcertera les habitués des films, peut-être déçus de ne pas retrouver l’action caractéristique des productions des studios Marvel.

Mais le scénario qui commence à se mettre en place donne envie de s’accrocher malgré le léger manque de dynamisme de la série. Les fans de Marvel devront attendre le 22 janvier pour un troisième épisode afin de comprendre si cette série se déroule dans une réalité alternative aux films du MCU ou s’il s’agit d’une expérience sociale qui s’inscrit dans la continuité de la saga à succès. Beaucoup de questions se posent en effet si l’on a vu les derniers films de la Saga de l’Infinité et notamment Avengers : Infinity War, à la fin duquel Vision meurt. Pourquoi apparaît-il ensuite dans une série ? Les acteurs assurent que tout a bien été pensé et “qu’on en saura davantage sur le sujet plus tard. WandaVision lance en tout cas d’une manière assez déroutante la phase quatre du MCU.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

On vous parle des élections régionales et départementales des 20 et 27 juin !

X
Pépère News

GRATUIT
VOIR