En lecture
Championnats du monde de snooker : une finale de tous les records

Championnats du monde de snooker : une finale de tous les records

Judd Trump est champion du monde de snooker ! Au terme d’un match qu’il a entièrement maîtrisé, l’Anglais de 29 ans a vaincu 18-9 John Higgins. Il inscrit son nom pour la première fois sur le prestigieux trophée de la compétition.

Après une première session disputée, Judd Trump s’est détaché en augmentant son avantage au score au fil des sessions. Il a ainsi acquis jusqu’à 9 manches d’avance. Il a été supérieur techniquement et tactiquement.

John Higgins a été tout simplement dépassé par le talent immense de son adversaire. Il a paru résigné. Malgré deux ou trois sursauts d’orgueil, il n’a rien pu faire pour empêcher son adversaire “inarrêtable” de le vaincre. Finalement, c’est un score cruel mais logique. L’Écossais de 43 ans s’incline en effet pour la troisième fois d’affilée en finale des Championnats du monde de snooker.

À la fin de la rencontre, le public du Crucible Theatre a offert une standing ovation à ce gentleman du snooker, comme un hommage à sa carrière exceptionnelle. En fin d’année dernière, il annonçait réfléchir à prendre sa retraite. Nous espérons sincèrement qu’il changera d’avis pour le revoir sur le circuit professionnel dès la saison prochaine !

Judd Trump a merveilleusement récité son jeu. Pour cette finale, il était dans la forme de sa vie et au sommet de son art. En pleine confiance, il a fait preuve d’une précision sans faille et a empilé les centuries (7 au total). Sûr de lui, il s’est même permis quelques coups d’exhibition. Il a ainsi inscrit une série interminable de 299 points. “L’As” n’a commis aucune erreur. On ne peut qu’employer des adjectifs élogieux pour qualifier sa performance incroyable. Ses tirs longs impeccables, ses replacements et ses décalages parfaits ont fait dire à un commentateur qu’il assistait à un “one man show”.

Après le match, Trump pensait avec raison avoir sorti “le meilleur niveau jeu de [sa] carrière”. Il a remercié son frère qui l’a accompagné tout au long de la saison et son père qui lui a transmis sa passion du snooker.

Grâce à cette victoire fabuleuse, il grimpe à la deuxième place mondiale et se positionne comme le grand favori de la saison prochaine.

Des records impressionnants

Le début de match laissait penser que la suite serait tout aussi incroyable. Ce fut le cas. De nombreux records ont été battus au cours de cette finale. Des statistiques folles viennent compléter un match déjà mythique.

Voir aussi

Un nombre gigantesque pour commencer : 100, comme le nombre de centuries qui ont été réalisés lors de ces championnats du monde. Le précédent record était de 86, il a donc été largement dépassé. 11 centuries ont été inscrits rien que pendant la finale, soit un record absolu dans l’Histoire du snooker. À lui seul, Judd Trump en a effectué 7, égalisant ainsi le record de Stephen Hendry et Ding Junhui. Plus de 50 points ont aussi été marqués à 12 reprises. Précisons que les deux joueurs ont eu la possibilité de réaliser un break maximum de 147 points (soit 15 boules rouges, 15 noires et toutes les couleurs empochées à la suite) mais qu’ils ont malheureusement échoué. Leurs breaks ont tout de même été fantastiques.

Un chiffre astronomique maintenant : 500.000, comme le montant en livres sterling que Judd Trump a touché grâce à sa victoire. C’est le chèque le plus important de l’Histoire des Championnats du monde. Le jeune Anglais devient le premier joueur professionnel à amasser plus d’un million de livres en une saison (1.098.400£ exactement).

Âgé de 29 ans, il devient également le premier joueur de moins de 30 ans à devenir champion depuis Neil Robertson en 2010. Il fêtera cet anniversaire demain avec sans doute le plus beau cadeau en poche…

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page