En lecture
Dahmer, halletant, angoissant, la biographie de Jeffrey Dahmer sur Netflix

Dahmer, halletant, angoissant, la biographie de Jeffrey Dahmer sur Netflix

La nouvelle série biographie sur Jeffrey Dahmer sur Netflix, 21 septembre 2022 ©Shutterstock / Photo Contributor JOCA_PH

Dahmer, une série réalisée par Ryan Murphy et Ian Brennan affole la toile. Le premier épisode est sorti le 21 septembre 2022, la vie et les sombres crimes de Jeffrey Dahmer se retrouvent une nouvelle fois sur nos écrans, 31 ans après son arrestation. 

Approchant la saison d’Halloween, la série “Dahmer” ne pouvait pas mieux tomber. Les fervents d’histoire sur les plus fameux serials killers se voient comblés. Aux côtés de Niecy Nash et Richard Jenkins, Evan Peters interprète Jeffrey Dahmer. 

Jeffrey Dahmer, le Cannibale de Milwaukee

Son histoire a fait le tour du monde. Tout autant médiatisé que Ted Bundy, Jeffrey Dahmer est sur tous les postes de télévision et tous les journaux de 1991. Jamais personne n’avait vu des faits si atroces, laissant à jamais une cicatrice aux habitants de Milwaukee.

Dès son plus jeune âge, Jeffrey éprouve une attirance inexplicable pour l’anatomie et l’apparence des organes. Lors de son premier meurtre, il est âgé de seulement 18 ans, il explore alors pour la première fois son désir pour les hommes et pour l’acte de domination. 

Jeffrey Dahmer, alias le cannibale de Milwaukee lors de son arrestation, 15 février, 1992. © Curt Borgwardt/Sygma via Getty Images)
Jeffrey Dahmer, alias le cannibale de Milwaukee lors de son arrestation le 15 février 1992. © Curt Borgwardt/Sygma via Getty Images

Lors de l’analyse de son comportement par des thérapeutes, on comprend que le meurtrier ressentait une pulsion de possession de sa victime, il voulait qu’elle reste longtemps à ses côtés. En effet, Jeffrey Dahmer avait peur de l’abandon. 

À ses 17 ans, ses parents se séparent, son père quitte le foyer familial, sa mère laisse Jeffrey seul et déménage avec son petit frère David. Petit à petit, il s’enfonce dans la solitude et tombe dans l’alcoolisme. Il n’a aucun ami, passe son temps libre à chercher des animaux morts pour les disséquer, en échec scolaire, toujours une flasque d’alcool dans son cartable. Délaissé, le futur tueur en serie sombre et se laisse envahir par ses pulsions, il tuera au total 17 jeunes hommes. 

Une métamorphose troublante de Evan Peters

Connu pour ses rôles dans American Horror Story ou X-Men, Evan Peters incarne aujourd’hui un personnage des plus particuliers. En effet, l’acteur a effectué une métamorphose physique impressionnante pour pouvoir représenter à 100% Jeffrey Dahmer.

Un travail et une transformation si intenses que certaines personnes de son entourage ont décidé de prendre leurs distances. En effet, l’acteur confie dans une interview que pour être le plus authentique possible, il a dû s’enfermer, s’isoler et plonger dans un “mauvais” voire sombre état d’esprit. Pour l’acteur comme pour les réalisateurs, réaliser cette série a été la chose la plus difficile à faire de leur vie. 

L'acteur Evan Peters lors de la Vanity Fair Oscar Party en 2022, interprète du personnage Jeffrey Dahmer dans la série réalisée par Ryan Murphy ©Arturo Holmes/FilmMagic/ Getty Image
L’acteur Evan Peters lors de la Vanity Fair Oscar Party en 2022, interprète du personnage Jeffrey Dahmer dans la série réalisée par Ryan Murphy © Arturo Holmes/FilmMagic/Getty Image

Les réalisateurs voulaient mettre le doigt sur un problème sociétal de l’époque, comme ne pas reconnaître qu’un homme pouvait être victime d’agression sexuelle. On remarque notamment que la police a une place majeure dans la série, en effet Jeffrey a plusieurs fois réussi à leur échapper. 

Il est vrai qu’un soir une victime du tueur, Konerack Sinthasomphone, alors âgé de 14 ans, réussi à s’enfuir de l’appartement alors que Dahmer était sorti acheter de l’alcool. Il est retrouvé dans la rue par deux jeunes femmes, à moitié nu, drogué et mutilé. Elles appellent la police, qui se rend sur les lieux. C’est à ce moment que Jeffrey arrive et comprend la situation, il ment en expliquant que ce jeune homme est son petit ami, qu’ils se sont disputés et qu’il est fortement alcoolisé. La police veut les escorter jusque dans l’appartement, l’assassin prévient qu’ils n’y trouveront que des jouets sexuels pour couple gay. Visiblement dégoutés par cette idée, la police les laisse partir.  

Ce soir-là, si les gendarmes les avaient escorté, ils auraient trouvé dans l’appartement le corps d’une victime et auraient sauvé la vie du jeune Konerack. Ce problème sociétal qui est de rejeter l’homosexualité, encore plus quand elle est associée à une personne de couleur, a empêché de nombreuses fois d’arrêter le serial killer, qui s’attaquait majoritairement aux jeunes hommes noirs. 

Un mouvement contre Dahmer et une obsession inquiétante  

La sortie le 21 septembre 2022 du premier épisode de Dahmer créa deux mouvements bien distincts. Les deux prenant place sur les réseaux sociaux, là où de nos jours tout se discute et se confronte. 

Le premier, le plus troublant, est une forme de romantisation de Jeffrey Dahmer ou de la figure du tueur en série en général. Vous avez bien lu, de nombreuses personnes mettent en avant sur les réseaux sociaux le “sex-appeal” du meurtrier. Ce phénomène pourrait être justifié par le fait que Evan Peters est un acteur très apprécié de la jeune génération et considéré comme beau garçon. Ce qui aurait enclenché une forme d’admiration confondue entre Evan Peters et Jeffrey Dahmer. Toutefois cette obsession mal placée horrifie et choque un grand nombre d’utilisateurs des réseaux sociaux. 

D’un autre côté, on retrouve un mouvement en colère et très critique de la série “Dahmer”. Cette dernière a été classé dans la catégorie LGBTQ de Netflix ce qui a enragé la toile considérant que c’était une mauvaise représentation de la communauté. D’autres affirment que la série ne respecterait pas la vie des victimes et ferait revivre les traumatismes du passé aux familles. 

Une série à la fois passionnante, qui vous tient à bout de souffle durant ses 10 épisodes, mais aussi révélatrice des problèmes que nous rencontrons dans notre société actuelle et encore profondément liés à ceux d’une époque passée. Elle fait frissonner, raconte l’histoire de plusieurs vies, et éduque. À voir impérativement. 

P.S. : point Culture  

Savez-vous pourquoi sur l’affiche de la série Dahmer, Jeffrey a les yeux jaunes ?  

Très subtil et inexpliqué dans la série, cela faisait partie du rituel de Dahmer. Il effectuait toujours le même rituel : regarder un film avant de passer à l’acte pour le mettre dans “l’ambiance de tuer” (l’Exorciste III, Star Wars). Jeffrey a toujours été très réaliste sur ses pulsions et sur le fait que celles-ci relevaient du mal, d’où les yeux jaunes (des lentilles qu’il porte quand il va trouver ses victimes) qui sont similaires à ceux de l’Empereur dans Star Wars, un personnage mauvais et malicieux.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
4
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.