Des hauts et des bas pour le Mélantois Handball en Nationale 2

“À cœur vaillant… rien d’impossible, c’est la devise du Mélantois Handball Club et de son équipe de Nationale 2. C’est cette équipe que le Pépère News va suivre tout le long de cette saison à travers les analyses du handballeur que je suis et les commentaires des joueurs, du coach et même des supporters. Aujourd’hui, on s’intéresse à la 11ème et 12ème journées de championnat.

Après la trêve hivernale, il est temps de retrouver les Orange et Noir face au Stade Valeriquais pour ce premier match retour du championnat. L’équipe adversaire se positionne dans les derniers du classement. C’est donc l’occasion rêvée pour les joueurs de Benjamin Schmidt de continuer à gagner comme avant la pause. Malheureusement pour eux le match ne s’est pas passé comme prévu.

11éme journée: un écart jamais rattrapé

À cause d’un manque de concentration dans les premières minutes, les joueurs du Mélantois sont menés dès les premières minutes de jeu avec un score de 6-3 . Écart qu’ils n’ont jamais pu réellement rattraper tout le long du match. Pourtant certaines occasions laissent espérer que le Mélantois HB reviennent. Malheureusement, les tirs ratés et les performances du gardien adverse ont permis de conserver un certain écart. C’est finalement sur un score de 32-30 pour le Stade Valeriquais que le coup de sifflet final retentit.

 

Les joueurs de Benjamin Schmidt après le match                © Mélantois HB

 

Il est difficile de trouver des raisons au scores. Marquer 30 buts en attaque reste tout de même un chiffre correct. Même constat pour les 32 buts concédés. On peut noter la mauvaise performance du capitaine Maxence Heymann qui ne marque que 2 buts dans ce match. Un bilan moins impressionnant mais largement compensé grâce à Alexis Gilmé , auteur de 11 buts. La raison qui semble la plus logique semble les erreurs défensives.
C’est donc un début d’année difficile pour les Orange et Noir qui vont devoir se rattraper dans les prochains matchs.

Le Mélantois en défense contre les joueurs de Lagny © Mélantois HB

12 éme journée: une victoire éclatante

Une victoire nette et propre. C’est la phrase qui nous vient tout de suite à l’esprit à la salle Couderc après le match de l’équipe fanion. S’imposant 40-25 face au Lagny Montevrain Handball, celle-ci signe une incroyable prestation contre des concurrents directs au classement. Un écart inattendu quand on pense au derniers matchs du Mélantois. D’autant plus que le club de Lagny est devant au classement.

Le banc du Mélantois Handball                                © Mélantois HB

Les premières minutes annoncent pourtant un match très serré. Les joueurs de Ronchin prennent le large grâce à un réalisme fort face au goal. À part 2 ou 3 joueurs, la totalité de l’équipe arrive à plus de 50% de réussite au tir. Une qualité qui leur faisait défaut dans les dernières rencontres. Leur capitaine, Maxence Hermann, totalise 7 buts, laissant ainsi sa performance du dernier match derrière lui. Ce n’est pourtant pas lui le MVP de cette équipe mais bien Jean Fach, auteur de 10 buts pendant la rencontre. Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, il faut aussi saluer la force du gardien, encore une fois imprenable à Couderc. Réalisant 10 arrêts, il est l’une des raisons principales de l’écart important dans le match et a su être présent quand il fallait.

Les regards heureux après le match  © Mélantois HB

Nul doute que ce match restera un match référence pour les joueurs de Benjamin Schmidt.

 

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
0
Joyeux
2
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.