En lecture
Dropdead Chaos : le coup de pouce métal aux soignants

Dropdead Chaos : le coup de pouce métal aux soignants

Dropdead Chaos pour les soignants

Le projet solidaire et musical “Dropdead Chaos” a vu le jour le 3 avril dernier. Ce collectif de musiciens de la scène métal française s’est retroussé les manches, en plein confinement, pour produire le single Black Thoughts, dont les fonds récoltés seront reversés à la Fondation de France.

Qui sont-ils?

DDC, c’est un savant mélange de sept musiciens issus de différents groupes, courants et influences musicales. Aux guitares, Baptiste Ory du groupe rapcore Smash Hit Combo, Sylvain Sarrobert de Sidilarsen et Upon Us All et Nils Courbaron de Think of A New Kind, et des norvégiens symphoniques Sirenia. Jacou Pierre à la basse, ancien membre des célèbres UltraVomit, désormais chez Black Bomb A. Boris Le Gal, batteur initial du groupe Betraying The Martyrs, vient prêter main forte. Niveau vocal, Renato Di Folco des Tambours du Bronx, Trepalium et Flayed, parfois accompagné du belge Déhà, de Slow et Cult of Erinyes, gérant samples et voix. Le tout produit par HK du Vamacara Studio.

Pochette Black Thoughts
La pochette du single Black Thoughts Crédits: Dropdead Chaos

Le projet

Black Thoughts, le single de Dropdead Chaos, est un projet made in confinement, enregistré individuellement chacun chez soi et mixé au studio. Un peu comme une évidence, le single, né de quelques coups de téléphone entre copains, suivi d’une semaine d’écriture et une semaine de mix, a pour maître mot solidarité et entraide. En effet, tous les fonds liés aux ventes du morceau seront reversés, via l’association Metal Social Club, à la Fondation de France. Une part ira à l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris pour financer le matériel médical, et une autre à l’Institut Pasteur pour la recherche de vaccins. Ils ont déjà cumulé un peu plus de 1 000€ en seulement 10 jours.

Musicalement, le single est un pur mélange de rock, de métal et même de rap. Tous les artistes ont apporté leur pierre à l’édifice. Sorte de nu métal moderne, on retrouve des bons riffs de guitare parsemés de solo, du slap à la basse, une batterie jamais lancinante liée à une voix plutôt claire et des samples liant les univers ensembles. Coté paroles, l’univers du Covid est assez présent. L’histoire d’un gars voulant sortir à tout prix du confinement qui l’emporte dans la folie. Au fur et à mesure du morceau, le protagoniste se sent enfin en sécurité “thanks to you” [grâce à vous : les soignants ?], qui permettent aux “black thoughts” [les idées noires] de sortir de sa tête. Honnêtement, on a arrêté de compter les replay.

Rien n’est sûr, mais le collectif aurait annoncé une possible idée de second titre… Pourrons nous un jour espérer les voir tous ensemble sur scène ? En tout cas, si vous souhaitez faire un don et faire plaisir à vos oreilles en soutenant le projet, c’est juste ici !

 

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
Hilarious
0
In Love
0
Not Sure
0
Sad
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page