En lecture
Le LOSC sombre à Valence

Le LOSC sombre à Valence

Après avoir arraché le nul dans les derniers instants il y a deux semaines, Lille retrouvait Valence ce mardi soir à Mestalla. Déjà dans le dur avec un point en trois journées, les Lillois se sont écroulés en fin de match. Défaite 4 buts à 1.

Les Dogues se devaient d’aller chercher la victoire en terres espagnoles pour rester dans la course aux huitièmes de finale. Christophe Galtier a dû composer sans son international français, Jonathan Ikoné, légèrement blessé dans un accident de voiture hier soir.

Après une entame de match sans grosses occasions et une possession plutôt stérile côté espagnol, les Lillois tentent sans réussite de se montrer dangereux en contre. À la 25ème minute et après un bon pressing de Benjamin André au milieu du terrain, Victor Osimhen est lancé parfaitement en profondeur avant de se retrouver seul face à Cillessen. L’attaquant nigérian vient glisser le ballon entre les jambes du gardien international néerlandais d’un plat du pied efficace, offrant l’ouverture du score au LOSC (0-1).

Valence ne tarde pas à réagir dès la 31ème minute en obligeant Bradaric à sauver les Lillois sur leur ligne de but. Maignan entre ensuite en jeu en captant une tête quelques minutes après. C’est au tour du gardien adverse de s’illustrer à la 40ème en sortant de la lucarne droite une superbe frappe de Loïc Remy. Les Espagnols poussent en cette fin de mi-temps et obligent même Maignan à deux arrêts décisifs, dont un à bout portant face à Rodrigo. 1-0 à la pause.

Les Dogues craquent en fin de match

Au retour des vestiaires, les Lillois savent se montrer dangereux avec une belle occasion dès la 53ème minute. Malheureusement pour eux, un Yazici esseulé au milieu de la surface reprend le centre en retrait d’Osimhen mais place sa frappe trop molle en plein sur le gardien. Dans les minutes qui suivent, Valence commence à se montrer de nouveau agressif. Cela se concrétise avec un penalty sifflé pour une main de José Fonte dans la surface sur un centre venu de la droite. Parejo égalise donc à la 65ème en trompant le portier Lillois d’une panenka maîtrisée (1-1).

Voir aussi

Suite à cela, le match se débride et les locaux poussent pour inscrire un second but, laissant ainsi des espaces intéressants en contre-attaque pour le LOSC. Peu après la sortie d’André, Soumaoro dévie un centre de Jose Luis Gaya et voit le ballon rentrer dans ses propres cages après avoir heurté le poteau droit (2-1). Ce but contre son camp à la 82ème est suivi d’un missile du gauche de Geoffrey Kondogbia deux minutes plus tard. Le Français vient plier le match et porter le score à 3-1 en trouvant la lucarne gauche lilloise. À la 90ème minute, Ferran Torres vient alourdir le score d’une belle frappe croisée (4-1).

Trois buts encaissés en 10 minutes qui portent donc le score à 4-1. Score sévère et terrible pour les Lillois qui, même si mathématiquement sont encore dans la course, voient les huitièmes de finale de Ligue des Champions s’envoler.

Quelle est votre réaction ?
Excited
1
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page