En lecture
Lille Talks, l’association étudiante pour comprendre le monde de demain

Lille Talks, l’association étudiante pour comprendre le monde de demain

association, étudiants, conférences

Créée il y a quatre ans par des étudiants de l’université catholique de Lille, Lille Talks est une association inter-école du campus Vauban unique en son genre. Son objectif est de proposer des conférences et tables rondes autour de thèmes contemporains qui touchent les étudiants.

Renaud D’Alançon, président de l’association, est étudiant en école d’ingénieur à Lille, à l’ICAM. Il a rejoint Lille Talks l’année dernière pour son côté inter-école et émancipateur. L’association lilloise vise à donner la parole aux étudiants, tout en leur fournissant des sources informatives à travers les conférences qui réunissent divers intervenants. Renaud D’Alançon revient sur cette expérience pour le Pépère News.

L’inspiration des conférences Ted Talks

L’année de naissance du projet a été entièrement consacrée à la création des fondamentaux qui constitueraient l’association. Cela ne vous aura sans doute pas échappé, le nom de l’association est tiré des célèbres conférences de Ted Talks. “Notre événement phare est une conférence annuelle de type Tedx [programme spécifique qui permet aux écoles de profiter d’une expérience semblable à celle des conférences de Ted à travers des événements qu’ils organisent eux-mêmes, ndlr] qui regroupe une dizaine d’intervenants qui vont parler durant quelques minutes sur un thème”, indique Renaud D’Alançon. Là est le fondamental de l’association, ce sur quoi elle repose. Prévue l’année dernière en mars, la conférence qui attendait 500 personnes a dû être annulée.

Les étudiants membres de l’association ont d’abord envisagé de s’allier avec Ted Talks, qui n’accepte pas les réunions d’écoles. Leur choix s’est porté vers l’ouverture et la diversité, renonçant alors à faire partie de ce regroupement. “Cela nous permet d’avoir plus de liberté au niveau de l’organisation de nos événements puisqu’on n’est pas contrôlés par une seule école. On a davantage d’opportunités. Si demain on veut louer le stade de France pour une conférence, on peut le faire.”

L’année dernière, quand cet événement phare a été relancé, Lille Talks a décidé de s’étendre à toute l’université catholique de Lille. “On a eu des étudiants qui venaient d’ingénieurie, de droit, d’audiovisuel, on a eu plein d’étudiants d’horizons différents et c’est là qu’on a réussi à concrétiser notre projet de base.”

Les étudiants ont la parole

Les conférences organisées par Lille Talks visent à inculquer des connaissances aux étudiants lillois sur les thématiques qui font le monde d’aujourd’hui et de demain. Ted Talks est à l’origine du projet, mais “ce qui nous anime tous les jours c’est de donner la parole aux étudiants, qu’ils puissent s’exprimer sur des sujets variés”. Les conférences sont toujours pensées pour les étudiants.

Chaque année, l’association décide d’un thème qui va être le fil directeur des événements. Conférences et tables rondes seront réfléchies en fonction des satellites qui gravitent autour du thème principal. Cette année, le thème est “l’engagement, le pouvoir d’être utile”. Une fois le thème choisi, la vingtaine d’étudiants qui compose Lille Talks réfléchit à la manière de faire comprendre le mieux possible cette thématique aux étudiants. “On cherche à inviter divers intervenants, dont des sources informatives, afin de donner toutes les cartes aux étudiants dans la compréhension de la problématique, pour qu’ils puissent ensuite se forger une opinion et émettre un avis critique, en sachant véritablement de quoi ils parlent”, précise le président de l’association.

association, étudiants, conférences
Les conférences organisées par Lille Talks sont des moments d’échange, de débat et de partage entre étudiants sur les enjeux du monde de demain. © Lille Talks

Les différents invités exposent leur point de vue, échangent entre eux et avec les participants. “Notre but n’est pas de prendre parti mais de permettre aux étudiants d’être éclairés sur les thématiques.” L’année dernière, l’association a reçu Hugo Clément à la suite de la publication de son livre Comment j’ai arrêté de manger les animaux. Durant cette conférence, le journaliste a abordé la thématique de l’écologie mais aussi de l’engagement des jeunes. “C’est une personne qui a une image controversée car tout le monde n’est pas d’accord avec ce qu’il pense mais c’est normal, c’est un journaliste engagé. L’objectif n’était pas de vendre Hugo Clément mais de proposer les cartes aux étudiants. Chacun est libre de venir écouter ses propos et se faire une idée.”

La diversité, valeur primordiale

Les étudiants de Lille Talks sont issus de divers horizons, ce qui fait la richesse de l’association. Celle-ci est divisée en cinq pôles : communication, event, talkers, audiovisuel et sponsors. Pendant que les uns réfléchissent aux intervenants à inviter, d’autres s’occupent de l’événementiel ; tous jouent un rôle capital. “Ce qui est enrichissant c’est que dans le pôle audiovisuel, tous ne sont pas en études d’audiovisuel donc les plus expérimentés peuvent aider les novices, pareil pour la comm’, tous ne sont pas en école de communication”, ajoute Renaud. L’harmonie que décrit le président de l’association lui plaît tout particulièrement.

La plus grande force de Lille Talks selon lui est cette diversité qui permet de travailler avec des étudiants aux parcours différents, aux manières de penser diverses. “Moi ça m’apporte tous les jours dans ma manière de travailler”, indique-t-il. C’est aussi pour cela qu’en dehors du thème annuel défini par le bureau, les réflexions sur les sous-thèmes abordés par les différents événements sont réfléchis de manière collégiale pour confronter les différents points de vue des membres de l’association : “Ça peut apporter des visions auxquelles on n’avait pas pensé. On essaie d’utiliser cette diversité au maximum.”

Des conférences virtuelles, confinement oblige

L’essence de l’association, les conférences en présentiel, a été compromise avec la crise sanitaire. Ses membres se sont adaptés en organisant des conférences virtuelles. Le 21 décembre, une conférence sur les nouveaux médias à laquelle le Pépère News participe aura lieu. “Ces dernières années, et notamment avec le confinement, on a vu un essor des réseaux sociaux et des nouvelles formes de médias comme Konbini ou Brut et on voulait donner les clés aux étudiants pour comprendre les lignes éditoriales et le rôle de ces nouveaux médias, dont ils sont les cibles principales”, indique Renaud D’Alançon. Le principe des conférences reste le même, inviter des intervenants aux points de vue différents, chacun pouvant apporter des pistes de réflexion. Le Pépère News, média étudiant, un journaliste du Figaro et un anthropologue au point de vue plus théorique viendront exposer le leur lors de cette conférence qui se tiendra en live Twitch diffusée sur leur page Facebook.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
1
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
1
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Pépère News

GRATUIT
VOIR