En lecture
LOSC-Reims, le match de fin de crise ?

LOSC-Reims, le match de fin de crise ?

Mercredi soir dernier, au stade Pierre Mauroy, s’est joué, lors de la septième journée de Ligue 1, le match opposant le stade de Reims et le LOSC, relançant les Lillois dans le Championnat.

Ce match était l’un des plus décisifs de ce début de saison pour l’équipe lilloise, qui devait se relancer et gagner après sa défaite contre le RC Lens lors de la sixième journée (1-0). L’accueil des joueurs sur le terrain a suscité deux mouvements d’émotions : la joie de voir les couleurs rouges du maillot, mais également la colère de supporters qui scandaient sur des pancartes “Dernière Chance”, “Méritez nos encouragements” ou encore “Bougez Vous !”. Avant cette septième journée, l’équipe était quinzième au classement, avec une victoire, deux nuls et trois défaites.

Une première mi-temps exquise

Si le public lillois était au rendez-vous, les joueurs ont compris les enjeux et leurs attentes. Un début très sportif et enjoué du côté des tribunes lilloises, mais également sur le terrain. Le but de Jonathan David à la 31ème minute, aidé par Burak Yilmaz, va faire naître l’espoir d’un match victorieux. Douze minutes après, c’est un autre joueur qui fera vibrer les Dogues lors du second but : Benjamin André.

Une deuxième mi-temps plus décevante

La seconde période a été déstabilisante pour les Lillois, qui ont perdu le rythme, commettant plus de fautes, ce qui a permis aux Rémois d’adopter un jeu plus mouvementé et stratégique. Un penalty est signalé après la VAR en faveur du Stade de Reims, qui sera converti à la 74ème minute grâce à Alexis Flips. Malgré plusieurs occasions, le match se clôture sur le score de 2-1 pour le LOSC. Il aura permis à l’équipe du Nord de prendre leurs trois points à domicile mais également de remonter timidement dans le classement de la Ligue 1, à la treizième place.

La fin tant espérée

Ce match aura permis aux joueurs de se remobiliser et de regagner la confiance de leurs fidèles supporters. Jocelyn Gourvennec, entraîneur du LOSC, confie lors de la conférence de presse : “ce n’est pas un match parfait mais c’est un match plein”.

“On a fait une première période pleine, avec beaucoup d’allant et de dynamisme, en ne donnant rien à Reims et en étant efficace. C’est cette efficacité qu’il faut retenir et qui avait fait défaut contre Wolfsbourg (0-0, en Ligue des champions) et Lens, elle nous permet d’ouvrir le score et ça donne tout de suite autre chose” – Jocelyn Gourvennec

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
7
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (1)
  • Pour un premier reportage c’est réussi car tu le sais je n’aime pas le foot, mais en lisant j’étais sur le terrain et suivi le match. Je ne te savait pas inspirée par le foot. Bravo Valentine. Des reportages sur l’histoire de France et l’Europe et tu seras au top. Continue c’est super. Bisous

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.