En lecture
Truffaut chez Netflix, l’arrivée d’une nouvelle vague cinéphile

Truffaut chez Netflix, l’arrivée d’une nouvelle vague cinéphile

Gerard Depardieu et Fanny Ardant dans La Femme d'à côté de François Truffaut (1981) disponible sur Netflix

Depuis le 24 avril 2020, Netflix France propose une sélection de douze films de François Truffaut. Une liste qui va s’allonger grâce au partenariat récemment conclu par le géant américain avec le distributeur français MK2. Des classiques du cinéma sur Netflix, un gain de prestige aux allures de renouvellement stratégique.

On regretterait presque que cette opération n’ait pas eu lieu plus tôt durant cette période de confinement. Netflix va considérablement étoffer son catalogue. Depuis le 24 avril, vous pouvez y retrouver douze films de François Truffaut dont Les quatre cents coups ou encore Le dernier métro. En effet, la plateforme américaine vient de faire l’acquisition d’une cinquantaine d’œuvres proposées par le producteur et distributeur français MK2. Neuf autres films de la figure de proue de la Nouvelle Vague seront d’ailleurs bientôt disponibles.

Une aubaine pour les fans de cinéma qui vont être servis puisque cette liste regorge de noms tous plus alléchants les uns que les autres : Charlie Chaplin, David Lynch ou encore Jacques Demy. Sans oublier des cinéastes récompensés au festival de Cannes : Kryszstof Kieslowski, Xavier Dolan, Michael Haneke ou Emir Kusturica. On ne peut que se réjouir de cette nouvelle mais aussi s’interroger sur l’avenir de la plateforme en matière de cinéma.

Une exclusivité française qui fait écho

Le partenariat Netflix-MK2 valable pour un an renouvelable ne profite pour l’instant qu’aux 7 millions d’abonnés en France. Le cinéma de patrimoine ne peut que s’en réjouir, lui qui est très souvent snobé par les nouvelles générations au profit des gros succès commerciaux. Cela permettra à de jeunes (ou moins jeunes) consommateurs de séries de découvrir les films d’un autre genre. Cette opération est d’autant plus encourageante quand on sait que le cinéma de patrimoine n’a pas de diffusion massive. Il est uniquement disponible à de rares occasions sur des chaînes de télévision à faible audience ou des plateformes de VOD comme la Cinetek.

D’après Sara May, responsable des acquisitions films chez Netflix France, la plateforme se présente en “relais” de l’héritage cinématographique. Une étiquette fringante qui fait même réagir les médias américains alors que le partenariat avec MK2 reste très limité géographiquement. De son côté Nathanaël Karmitz, directeur de MK2, a annoncé que cette collaboration pourrait s’élargir à d’autres pays. Il est aussi très enchanté par les potentiels bienfaits de ce partenariat concernant l’audiovisuel français.

“Netflix peut même contribuer à convaincre les chaînes de télé que ces titres sont potentiellement des événements grand public et fédérateurs.” – Nathanaël Karmitz, directeur de MK2

Un changement de route considérable ?

Dernièrement, le responsable du contenu de Netflix Ted Sarandos affirmait que les films de patrimoine ne faisaient pas partie des ambitions de la plateforme. Cependant le géant américain dispose de quelques classiques du cinéma. Des noms nous viennent tout de suite à l’esprit comme les frères Coen, Quentin Tarantino ou encore Alfonso Cuarón. Récemment, il a acquis une large sélection du studio Ghibli. Netflix est déjà familier avec le cinéma. Si ce partenariat fait couler beaucoup d’encre, c’est qu’il privilégie des œuvres francophones jusqu’à présent très rares sur la plateforme. Les cinéphiles vont se réjouir de voir que “cinéma” ne rime pas qu’avec Scorsese, dont le dernier film The Irishman est diffusé en exclusivité sur Netflix. Il faut bien avouer que, jusqu’ici, le catalogue de films cultes était assez réduit. Et pour trouver un film culte d’avant 1980, il faut prendre son mal en patience car il n’est sûrement pas référencé parmi les premiers choix.

Bien que ce partenariat avec MK2 ne soit disponible qu’en France, il s’inscrit dans une politique de diversification qui pourrait entraîner bien d’autres collaborations. De plus, il attise une course au contenu plus que jamais endiablée à laquelle se livrent les plateformes de streaming en cette période de confinement. En témoignent l’arrivée de Disney+ et le développement de HBO Max par WarnerMedia. Un coup de lifting pour le cinéma de patrimoine que vous pouvez dès à présent retrouver sur Netflix avec les premiers films de François Truffaut. Un conseil, commencez par La femme d’à côté !

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
Hilarious
0
In Love
2
Not Sure
0
Sad
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page