Videoclub, le phénomène musical qui chante l’amour et la jeunesse

Adèle Catillon et Matthieu Reynaud forment depuis 2018 le duo Videoclub © Sjcl1 (Wikimedia Commons)

C’est l’une des révélations musicales de ces dernières années : le duo Videoclub sortira le 29 janvier prochain son premier album intitulé Euphories. Le jeune couple à la scène et dans la vie compte déjà près de 60 millions de vues sur YouTube pour son premier titre Amour Plastique, sorti en 2018.

Une nouvelle étape s’annonce pour le duo nantais : plus que quelques jours avant la sortie d’Euphories, un album résolument optimiste aux sonorités électro-pop enjouées. L’occasion de revenir sur le parcours et les ambitions de cette formation musicale qui a commencé par une rencontre entre deux lycéens. Il y a trois ans, Adèle Castillon et Matthieu Reynaud tombent amoureux et comprennent rapidement que leur idylle s’articulera autour de la musique.

Des inspirations rétro

Elle est youtubeuse et actrice : en 2017, elle est à l’affiche du film Sous le même toit aux côtés de Louise Bourgouin et Gilles Lellouche. Il est un aficionado de musique depuis l’enfance : joueur de guitare basse, de synthé et de batterie, il voue une véritable passion à la New wave des années 1980. Côté influences, les deux jeunes artistes, fans inconditionnels du groupe bordelais Odezenne, revendiquent aussi leur attachement au phénomène Superbus, porté par la chanteuse Jennifer Ayache. Ils apprécient également les compositions parfois vintage de Calogero, à l’instar du titre 1987 qui s’inscrit en parfait accord avec les inspirations rétro de Videoclub. Les deux complices s’accordent d’ailleurs à dire que les influences musicales qu’ils partagent ont eu un énorme impact sur les couleurs de leur musique.

Amour Plastique : l’éloge de la passion naissante entre deux adolescents

Peu de temps après la sortie de son premier titre, le jeune duo nantais gagne en popularité, même s’il peine à expliquer le succès fulgurant de ce tube qui raconte une histoire, leur histoire. Au rythme d’une mélodie entraînante, Amour Plastique fait l’éloge de la passion naissante entre deux adolescents qui se découvrent des sentiments l’un pour l’autre. Si le texte est très riche de rimes et de métaphores, le clip est lui aussi extrêmement travaillé et vient sublimer ces paroles fortes, mettant en scène des moments de vie volés, capturés notamment dans les rues de Nantes. Pourtant, “il ne s’agissait au départ que d’une maquette, devenue ensuite un morceau” que Matthieu Reynaud, lors d’une interview accordée à FranceTV Slash, avoir composée “en séchant les cours de sport”.

Le reflet d’une génération

Dès lors, le phénomène Videoclub est lancé. Les titres s’enchaînent : Roi, En Nuit, Mai… Adèle et Matthieu emmènent leur public, de plus en plus large, dans un univers coloré et résolument optimiste, savant mélange entre naïveté de l’enfance et maturité d’un duo qui incarne avec beaucoup de fraîcheur le reflet d’une génération pleine de rêves et d’espoirs. L’an dernier, le groupe ose même la collaboration internationale en s’associant à la chanteuse de pop espagnole Natalia Lacunza. En découle Enfance 80, un titre qui allie les deux langues et qui invite à vivre l’instant présent, sans regretter les joies d’une enfance passée. Plus récemment, Euphories, dernier extrait de l’album éponyme qui sortira le 29 janvier, téléportait les deux chanteurs dans des mondes parallèles, directement inspirés de grands classiques du cinéma.

La crise sanitaire n’empêche pas la production musicale

Depuis près d’un an, la crise sanitaire bouleverse le monde de la musique et ce sans épargner Videoclub. Début 2020, les deux étoiles montantes de l’électro-pop ont tout de même pu effectuer une série de concerts à travers la France, notamment à la Maroquinerie de Paris, ainsi qu’en Italie et en Suisse : une consécration pour le groupe qui en moins de deux ans est devenu une référence dans le paysage musical français. Même si la plupart des concerts prévus l’an dernier ont dû être reportés, Adèle et Matthieu gardent le sourire et restent optimistes : le 24 mars prochain, ils se produiront sur la scène du Trianon à Paris, l’occasion pour eux d’interpréter leurs titres phares, mais également des exclusivités et des reprises.

La pochette d"Euphories", un premier album coloré et positif pour Videoclub.
La pochette d’Euphories, un premier album coloré et positif pour Videoclub. © Petit Lion Productions

Plus que quelques jours à patienter pour les fans du groupe, qui se hâtent de découvrir Euphories, un album qui, pour prolonger l’escapade rétro à travers la folie des “eighties“, sera disponible en CD, vinyle et K7, ainsi que sur les plateformes en ligne, à partir du 29 janvier et d’ores et déjà en pré-commande. Décidément, Videoclub s’inscrit plus que jamais dans l’ère du temps, en proposant des sonorités vintage et actuelles à la fois ; un voyage dans le temps qui invite à espérer, à profiter de la vie, et à aimer !

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
1
J'ai hâte !
1
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.