En lecture
Le RC Lens éblouit pour son retour en Ligue 1

Le RC Lens éblouit pour son retour en Ligue 1

Match amical RC Lens contre La Gantoise le 21 juillet 2020

Le RC Lens, promu de Ligue 2, a réussi son pari malgré une fin de saison compliquée. Septièmes au classement, les Sang et Or ont surpris pour leur retour dans l’élite. Le Pépère News revient sur leur saison avec les paroles de supporters lensois. 

Arrivés septièmes au classement, avec 57 points (15 victoires, 12 nuls et 11 défaites) les Sang et Or ont montré ce dont ils étaient capables, créant la surprise en Ligue 1. Les Lensois étaient pourtant annoncés outsiders, mais ils ont pu compter sur une équipe soudée pour finir dans le haut du classement.

Un objectif plus qu’atteint

Après cinq ans sans voir la Ligue 1, et une montée in extremis, les Lensois ont ébloui les terrains français, signant une belle saison. Leurs objectifs ont largement été atteints. En début de saison, Franck Haise, entraîneur du RC Lens, nous avait confié que l’objectif principal du club était de se maintenir. “Le club est revenu en Ligue 1, on va tout faire pour le pérenniser et être ambitieux. […] Il y a douze équipes de Ligue 1 qui commencent la saison avec pour objectif de se maintenir. Donc ce sera bien évidemment notre premier objectif.” Chose faite, et le club a impressionné dès la seconde journée avec sa victoire 1-0 face au PSG. C’est “le match qui m’a marqué, je trouve qu’on ne s’est pas laissé faire face à des stars”, confie Daniel, supporter du club depuis 1998.

Jusqu’à la dernière journée, les Lensois pouvaient même espérer une sixième place, synonyme de qualification pour l’Europe. Mais le club a craqué dans les derniers matchs, la place leur échappant de peu. Pour les supporters, cette fin compliquée ne gâche en aucun cas la saison qu’ils ont fait. William, supporter indéfectible du RC Lens, trouve que “la saison a été démentielle, les joueurs m’ont fait vibrer”. Daniel, qui voyait l’équipe se “maintenir en fin de saison”, est plus que satisfait de la performance des Artésiens. Benjamin parle quant à lui de résurrection : “Lorsque j’étais jeune j’ai ce souvenir que le Racing Club de Lens était une équipe généreuse dans les efforts physiques, qui produisait un jeu très offensif, toujours dans la solidarité et dans la communion avec son public. En Ligue 2, le Racing avait perdu cette générosité dans les efforts. Cette année avec le retour en Ligue 1, on a revu tout ce qui faisait le Racing : une équipe composée de joueurs en qui personne ne croyait et qui venait sur le terrain pour jouer le football du Nord, pour faire des efforts et se battre pour son public.”

La crise sanitaire a pourtant compliqué les choses

La saison n’a pourtant pas été de tout repos pour les Sang et Or, qui ont été touchés par la crise sanitaire. Les Lensois ont dû faire face à une vague de contamination en octobre 2020. Au total, onze joueurs et sept membres du staff ont été testés positifs à la Covid-19, créant donc un cluster conséquent au sein du club. Leurs matchs ont logiquement été décalés, créant un calendrier chargé. “Le Covid ne les a clairement pas aidés“, déclare Daniel, impatient de retourner au stade supporter son équipe.

Les matchs se sont, en effet, tenus à huit-clos sur presque toute la saison. Un coup dur pour les supporters mais aussi pour le club, conscient d’avoir un public qui le soutient, dans la victoire et la défaite. Lens est effectivement connu pour le soutien indéfectible de son public. C’est d’ailleurs ce qui a poussé Benjamin à devenir supporter du club artésien : “J’ai découvert la ferveur du public lensois et leurs valeurs de foot populaire et solidaire. Ce sont des valeurs que je défends et depuis cela je suis vraiment passionné par le Racing.

Ne plus pouvoir se rendre au stade supporter leur équipe a donc été une véritable déception pour ces trois supporters. “Je ressens de la tristesse et de l’injustice. Il aurait été inconscient d’aller au stade en pleine crise sanitaire, mais cette année Lens arrive à faire quelque chose de vraiment beau et on n’a pas eu le droit d’aller les encourager, de profiter un peu de nos victoires et d’aller [les] remercier. Et franchement c’est dur à encaisser“, confie Benjamin. William est du même avis : “Le fait de ne pas avoir pu aller au stade était dur : ne pas vibrer avec les joueurs, ne pas pouvoir donner de la voix et surtout ne pas vivre la communion avec les joueurs en fin de saison.” Une chose est sûre, dès “que la situation le permettra” les supporters iront vibrer au stade.

Un collectif soudé et quelques individualités

Pour atteindre cette septième place, les Sang et Or ont pu compter sur un collectif soudé. Tous les joueurs ont été importants dans le jeu lensois, et pour la majorité d’entre eux, l’expérience de la Ligue 1 était une première. “Tous les joueurs m’ont étonné car beaucoup ne connaissaient pas la Ligue 1. Ils ont tous été bons“, confie William.

Cette force collective s’est construite autour de cadres solides, rigoureux. C’est notamment le cas de Yannick Cahuzac, capitaine, et de Jean Louis Leca, gardien titulaire. Le capitaine du RC Lens a énormément étonné Benjamin cette année. “L’année dernière il était très lent dans le jeu et surtout très nerveux. Il avait pris beaucoup de rouges inutiles. Cette année il s’est métamorphosé. Calme et serein sur le terrain, il a réussi à porter son équipe que ce soit dans le jeu où il a clairement gagné en vitesse et en puissance, ou dans le vestiaire.

D’autres joueurs tels que Seko Fofana, Gaël Kakuta ou encore Jonathan Clauss ont été des moteurs de jeux, qui ont réussi à porter Lens “grâce à leurs qualités techniques, leur volume de jeu et leur générosité dans les passes“. Le défenseur lensois a d’ailleurs été récompensé pour sa saison, en étant nommé dans l’équipe type de Ligue 1. Pour Daniel, “il a mis en œuvre ce que le club attendait de lui. Sa place dans l’équipe type et largement méritée quand on voit les matchs qu’il a fait“.

Pour l’année prochaine, le club reste sur le même objectif que cette année : le maintien. “Il ne faudra pas penser que les choses seront acquises” a annoncé Franck Haise lors de la conférence d’après match de la dernière journée du championnat.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
2
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

On vous parle des élections régionales et départementales des 20 et 27 juin !

X
Pépère News

GRATUIT
VOIR