Les écologistes dévoilent leurs premières mesures pour verdir Lille

Ce jeudi 9 janvier marquait la rentrée pour l’alliance écologique et solidaire menée par Stéphane Baly. Entouré de ses collaborateurs, la tête-de-liste de “Lille Verte 2020” a livré les premières annonces de l’année sur le programme porté par son groupe. L’objectif de ces mesures est clair : rendre Lille plus verte et respirable.

Foulard vert au cou, Stéphane Baly semble accorder de l’importance aux symboles. Et le choix d’un rendez-vous sous les arbres du square Carnot en atteste. Au cours d’une présentation à la presse de son projet de “renaturation de Lille”, le candidat et son équipe ont dévoilé pendant près d’une heure un ensemble de propositions visant à recréer du lien entre deux entités en apparence inconciliables : la ville et la nature.

Multiplier les espaces verts

Un espace vert à moins de trois minutes à pieds de chez soi. C’est sans doute la mesure phare proposée par l’alliance écologique et solidaire, qui promet de passer de 14 à 20 mètres carrés d’espaces verts par habitant. Pour atteindre ce chiffre, la liste propose la création de deux nouveaux squares et îlots arborés au sein de chaque quartier. “Il y a le potentiel à certains endroits dans Lille de créer des micro-forêts voire des forêts urbaines” assure Julie Nicolas, co-secrétaire du groupe Europe Ecologie Les Verts (EELV) à Lille.

Au-delà de la promesse de quelque 20.000 nouveaux arbres plantés, le projet se révèle plus audacieux encore à l’annonce de la création à Saint-Sauveur d’un grand poumon vert rattaché au parc Jean-Baptiste Lebas et à la Porte de Paris, le tout relié au centre de Lille dans une “trame verte”. Stéphane Baly se dit prêt à faire de certains grands axes de circulation comme la rue Pierre Mauroy ou la rue Solférino, de véritables “corridors de biodiversité”. Il explique les vertus de cette végétation en milieu urbain : “Planter ce n’est pas simplement verdir car les arbres ont une réelle fonction écosystémique d’absorption de la pollution. La ville de Lille, dont on connaît la pollution de l’air, doit changer de logiciel.

Stéphane Baly (centre) et l’équipe de l’alliance écologique et solidaire “Lille Verte 2020” dévoilent leurs premières mesures. (Crédit photo : Martin Hortin)

Promouvoir les mobilités douces

C’est en prenant les exemples de villes comme Amsterdam ou Bruxelles que Stéphane Baly appelle à métamorphoser les rues de Lille. Pour le candidat vert, retrouver les chants des oiseaux ne peut se faire qu’au détriment du chant des voitures. Il se justifie : “On souhaite une réduction du nombre de voitures en circulation en ville car en matière de lutte contre la pollution, réduire la place de la voiture fait consensus aujourd’hui.” L’alliance écologique et solidaire semble tout mettre en oeuvre pour dissuader d’emprunter son automobile en ville, au profit des modes de déplacement “doux”. Ainsi est proposée la réduction de 10% du nombre de places de stationnement à Lille, chacune convertie par de la végétation. “On ne souhaite pas pénaliser les Lillois, se défend Stéphane Baly. On cherche à rendre respirable l’air dans lequel ils vivent.” 

Concilier écologie et justice sociale

Pour les habitants de Lille-Sud, le parc de la Citadelle c’est l’autre bout du monde.” Julie Nicolas en est persuadée, les inégalités d’accès à la nature sont aussi des inégalités sociales. C’est pourquoi la liste compte implanter parcs et espaces verts dans l’ensemble des quartiers de la ville et pas seulement en centre-ville, comme le déplore Stéphane Baly : “Il est injuste que l’on décore de verdures seulement le coeur de Lille.” Dans cette logique d’écologie pour tous, les Verts affirment vouloir redorer l’image du Jardin des Plantes, en facilitant son accès grâce à une ambitieuse couverture du périphérique qui connecterait à nouveau Lille-Sud au reste de la ville.

C’est avec l’espoir de faire de Lille la nouvelle Amsterdam que Stéphane Baly a présenté ses principales mesures en matière écologique. Celui qui arrive en deuxième position dans les intentions de vote d’après les derniers sondages continuera de dévoiler ses propositions tout au long du mois de janvier.

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
2
In Love
1
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page